Economie

Identification

17 février 2017

Défaillances d'entreprises
Défaillances d'entreprises : la fin d'un long tunnel !
Jean-Michel Chevalier
Les Petites Affiches

Si la croissance est restée atone en 2016 avec +1,2% et ne devrait pas s’accélérer en 2017, des résultats significatifs ont cependant été obtenus et feront chaud au cœur des entrepreneurs français et de leurs salariés. Parmi ces indicateurs macroéconomiques, celui des défaillances des entreprises a enfin inversé la courbe, ce qui ne s’était pas vu depuis 2009.

L’an dernier, il n’y eut "que" 60 000 défaillances. Le nombre des emplois menacés par des procédures collectives s’établit à 200 000 contre 260 000. Dans le même temps, le service marchand a créé près de 180 000 emplois et les créations d’entreprises, hors micro-entrepreneurs, ont retrouvé le rythme d’avant la "crise" avec environ 330 000 nouvelles structures.
"Toutes les catégories d’entreprises surfent sur cette dynamique positive, notamment les plus petites d’entre elles, celles employant moins de trois salariés, qui représentent les trois quarts des défaillances. Pour ces très petites structures, l’amélioration est cependant deux fois moins rapide que pour celles d’au moins trois salariés" commente Thierry Millon (Antares, spécialiste du data économique).
Mais lorsqu’ils rencontrent le gros temps, les responsables d’entreprises n’ont pas encore le réflexe salvateur d’aller se placer sous la protection des tribunaux de commerce. Cela est vrai au niveau national et... départemental à en juger par les discours des présidents des TC azuréens lors des récents audiences solennelles de rentrée.

Photo de Une : LeTribunal de Commerce de Nice DR JMC

deconnecte