L’entreprise

Identification

16 mars 2017

Qenvi et son robot (...)
Qenvi et son robot suiveur Qbot...
Pierre BROUARD
Les Petites Affiches

Spécialisée dans le conseil en systèmes et logiciels informatiques, l’entreprise de Valbonne se lance dans la robotique avec Qbot, le petit robot suiveur destiné aux entrepôts.

Après avoir obtenu un diplôme d’ingénieur en mécanique à l’École Centrale de Lille, Laurent Van den Reysen s’est forgé des expériences en travaillant dans plusieurs entreprises. Puis il a créé, à l’aube de la cinquantaine, sa propre société. Ainsi est née en 2008 à Valbonne Qenvi, spécialisée dans le conseil en systèmes et logiciels informatiques.
"Qenvi, cela veut dire Q comme qualité (ISO 9001 et EN 9100), ENV comme environnement (ISO 14001, ICPE) et I comme informatique explique Laurent Van den Reysen. Aujourd’hui, nous sommes douze personnes plus un gérant, trois stagiaires et deux sous-traitants".

Du conseil informatique sur-mesure

Le patron évoque volontiers tout ce qui concerne le conseil (qualité, environnement, sécurité, risques, stratégie, pilotage, Lean 6 sigma, agilité scrum, informatique, management, QA & tests, développement).
Mais le regard du visiteur est attiré par un petit robot connecté à un ordinateur sur lequel deux jeunes techniciens travaillent.
Ce robot a pour nom Qbot. D’un poids de 10 kg, il ressemble à un petit caddy de supermarché. Il suit la personne connectée, obéissant au doigt et à l’œil (et au téléphone portable), et possède un moteur électrique alimenté par une batterie.
"Il est destiné à des entreprises qui ont des entrepôts, à des personnes qui ont des marchandises à vendre, des supermarchés, des agriculteurs, des militaires, des travailleurs handicapés. Il peut éviter au personnel le mal au dos ou les accidents du travail".

JPEG - 101.4 ko
Laurent Van den Reysen et Qbot, robot suiveur aux multiples usages (militaire, entrepôts, aide aux personnes handicapées).

Jusqu’à huit tonnes de charge

Qenvi s’est agrandie dernièrement et une filiale, Robotics, a été créée en 2016. "Nous proposons une solution gestion des stocks connectée et composée d’un ERP cloud/Saas (*), d’une application mobile et d’un robot suiveur".
Selon la puissance - celui-ci peut porter jusqu’à huit tonnes en adaptant sa structure - Qbot est vendu entre 3 150 et 4 150 €, avec son logiciel d’application à 1 600€.
"Notre objectif est de compter 20 personnes pour Qenvi et autant pour Robotics. Nous faisons beaucoup de salons, nous avons déjà des précommandes dans la région. Nous continuons à tester et à contacter des entreprises. Nous sommes à la recherche d’investisseurs afin d’être plus nombreux pour accélérer le mouvement".

Le patron

- Laurent Van den Reysen
- Né à Tarbes en 1960.
- École Centrale de Lille.
- Diplôme d’ingénieur en mécanique.
- 1986-2008 : salarié de diverses entreprises.
- 2008 : crée Qenvi.
- Marié, trois enfants.

Les chiffres

715 K€ de chiffre d’affaires.
12 salariés en 2017.
3 sites (Valbonne, Toulouse et Aix-Marseille.
3 150 € le premier prix d’un robot Qbot

(*) Un ERP (Enterprise Resource Planning) ou également appelé PGI (Progiciel de Gestion Intégré) est un système d’information qui permet de gérer et suivre au quotidien l’ensemble des informations et des services opérationnels d’une entreprise.

Photo de Une et de l’article : DR PBrouard

deconnecte