Edito

Un chemin bordé d'épines pour la moralisation en marche

Au final, vaut-il mieux avoir des dirigeants qui ont prouvé, avant d’entrer en politique, qu’ils ont été capables de s’enrichir par leur travail, ou faut-il faire avec des (...)

Lire la suite

Quand la grande muette ramène un peu trop sa fraise

C’est le psychodrame de l’été. Il n’amuse pas grand monde, il n’inquiète personne. Mais il est révélateur de notre époque où tous les codes sont bousculés. Qu’un général 5 étoiles, (...)

Lire la suite

Un état d'urgence durable et qui ne dit pas son nom.

Un pays démocratique comme la France, soucieux de la protection de ses citoyens et de leur vie privée, ne peut rester indéfiniment sous le régime de "l’état d’urgence". Ce (...)

Lire la suite

🇫🇷 Un an après, plus que jamais le devoir de vivre et de ne (...)

Parce qu’elles sont gravées au plus profond de nos cœurs, il est des blessures qui ne cicatriseront jamais : la déportation vers les camps de la mort, la poignée de main de (...)

Lire la suite

Sincèrement, vous prêteriez de l'argent à un panier percé (...)

Il y a bien longtemps que la France n’est plus un exemple de vertu en matière de comptes publics. Sans remonter jusqu’à Colbert, il était une époque où les budgets étaient (...)

Lire la suite

Le contrat de confiance et la force centrifuge

En attendant la nuit du 4 août et l’éventuelle abolition de privilèges comme la fin de leur immunité parlementaire (enfin, attendons de voir...), les députés vont vivre avec (...)

Lire la suite

Si Angela prend froid c'est Emmanuel qui va tousser (...)

Pour reprendre un mot en vogue, Emmanuel Macron et Edouard Philippe devront rendre "durable" cette majorité que les Français viennent de leur accorder. Elle est aussi large (...)

Lire la suite

Marcher longtemps pour franchir les montagnes

Qui veut aller loin ménage sa monture... Les randonneurs en montagne savent mieux que quiconque que rien n’est aussi important que d’avoir un pas régulier et bien rythmé pour (...)

Lire la suite

Le matin où vous apprenez que vous êtes un assassin...

La politique est loin d’être un long fleuve tranquille. Ceux qui s’y engagent le savent, sans même pouvoir imaginer le degré de violence qu’ils devront un jour peut-être (...)

Lire la suite

L'état d'urgence, le cadeau patate chaude de François à (...)

L’état d’urgence a été instauré le 14 novembre 2015 après les attentats du Bataclan et des terrasses. Il a depuis été prorogé, sans aucun jour d’interruption, à cinq reprises. (...)

Lire la suite

Représidentialiser une fonction abîmée par l'hyper (...)

À chaque président de la Vème, sa communication. Il y eut d’abord le côté jupitérien du général de Gaulle, sa parole forte qui tonnait avec l’autorité du personnage historique de (...)

Lire la suite

L'époque est aux costumes à géométrie variable

Depuis l’élection, on a bien vu que quelques uns à droite se sont livrés à de savantes contorsions pour démontrer qu’ils sont "macron-compatibles" dans l’espoir d’un maroquin, à (...)

Lire la suite

Et maintenant, il faut se mettre en marche pour de vrai (...)

Si la situation de notre pays n’était aussi préoccupante, avec ses déficits abyssaux et une cohérence nationale fracassée au sortir des élections, on pourrait se réjouir de (...)

Lire la suite

Le méchant loup, le renard et les petits lapins...

Il était une fois une tribu de petits lapins qui vivaient heureux dans leur clairière. Pleine de fleurs et d’herbe grasse, avec un petit ruisseau en lisière de forêt : le (...)

Lire la suite

Vous avez le bonjour de Nicolas

Nul besoin d’avoir caché des micros sous la table pour se douter qu’au petit-déjeuner qui s’est déroulé, ce lundi matin, au domicile de Nicolas Sarkozy, il a été décidé de (...)

Lire la suite
deconnecte