L'arrêté préfectoral

L’arrêté préfectoral d’interdiction aux hébergements à vocation touristique de recevoir du public est paru

Par arrêté préfectoral du 4 avril 2020 et dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19, la location à titre touristique des chambres d’hôtels ainsi que des meublés de tourisme ou de tout autre logement destiné à la location saisonnière est interdite sauf exception.

L’interdiction ne concerne pas :

- l’hébergement au titre du domicile régulier des personnes qui y vivent ;
- l’hébergement d’urgence ;
- l’hébergement pour des besoins professionnels.

Ces dispositions sont applicables jusqu’au 15 avril 2020, renouvelables

La violation des dispositions de l’arrêté sera punie d’une amende de 135 euros, majorée à 375 euros.

Communes concernées par l’arrêté préfectoral n°2020-233 du 4 avril 2020

Communes de plus de 10 000 habitants :
Nice ; Cannes ; Antibes ; Cagnes-sur-mer ; Grasse ; Le Cannet ; Menton ; Saint-Laurent-du-Var ; Vallauris ; Mandelieu-la-Napoule ; Mougins ; Vence ; Villeneuve-Loubet ; Beausoleil ; Valbonne ; Roquebrune-Cap-Martin ; Carros ; La Trinité ;

Communes du littoral de moins de 10 000 habitants :
Théoule-sur-mer ; Villefranche-sur- mer ; Saint-Jean-Cap-Ferrat ; Beaulieu-sur-mer ; Eze ; Cap- d’Ail.

Visuel de Une : Un seul objectif, faire que tout le monde reste chez soi, ne pas gâcher les efforts déjà consentis et sauver des vies, en évitant des départs en vacances ( illustration dr)

deconnecte