Economie

Identification

15 avril 2019

Artisanat : le président
Artisanat : le président national dans le 06
Jean-Michel Chevalier
Les Petites Affiches

Bernard Stalter, président national des Chambres de métiers et de l’artisanat, a entrepris un tour de France des grandes villes qui l’a conduit ce mercredi à Grasse, où il a rencontré le maire Jérôme Viaud, et à Nice où il a assisté à l’assemblée générale de la CAPEB-06. Il a également pu s’entretenir avec le président de la Métropole Christian Estrosi. Accueilli par le président de la Chambre régionale et territoriale Jean-Pierre Galvez, il a voulu faire passer des messages à la fois auprès des artisans, mais surtout auprès des politiques, pour plaider la cause de l’artisanat.

22 milliards de CA en Sud-Paca

"Après les vingt samedis de manifestations des gilets jaunes, qui ont paralysé des centres-villes et des zones d’activité, des entreprises vont maintenant mettre la clé sous la porte" annonce t-il. "Des artisans ont été fort impactés par ces mouvements sociaux, et je pense par exemple aux métiers de bouche qui n’ont pas pu travailler normalement pendant les fêtes alors que cette période représente un pourcentage important du chiffre d’affaires annuel".

Considérant que la haute administration et les parlementaires "ne connaissent pas les réalités de l’artisanat", Bernard Stalter incite les affiliés des CMA à se présenter aux élections. "Il doit y avoir des artisans sur les listes, autrement ce ne serait pas normal et nous serions mal défendus".
Jean-Pierre Galvez rappelle que l’artisanat représente un chiffre d’affaires de 22 milliards en Sud-Paca et 140 000 entreprises qui contribuent à l’économie et à l’emploi dans la région. Malgré ce dynamisme, il y aurait en France quelques 700 000 offres qui ne trouvent pas preneurs, ce qui est anormal dans une période de chômage de masse.

La formation devrait permettre de faire coïncider offres et demandes. Mais les CMA "qui ont toujours travaillé "pour l’intérêt général", s’inquiètent de la réforme de la formation professionnelle qui va permettre la création de CFA "privés". En clair, de grandes entreprises pourront organiser leurs propres formations, ce qui risque de mettre à mal les CFA des Chambres de métiers.

Photo de Une : Jean-Pierre Galvez a accueilli le président national des CMA Bernard Stalter. (dr jmc)

deconnecte