Ce qu'il faut savoir (...)

Ce qu’il faut savoir ce mercredi matin…

- Impôts : le Covid-19 et le confinement ont contraint Bercy à adapter le calendrier de la déclaration de revenus 2019 pour l’impôt à régulariser lors de l’été 2020.
La date limite pour les Alpes-Maritimes est fixée au 4 juin (pour tous les départements de 01 à 19 et pour les non-résidents), au 8 juin pour les départements du 20 à 54, au 11 juin pour les départements 55 à 974/ 976. Date limite pour la déclaration papier le 12 juin, cachet de la Poste faisant foi.
Renseignements et déclarations sur impots.gouv.fr

-  Frontière : la sénatrice Dominique Estrosi Sassone et la député Alexandra Valetta-Ardisson ont écrit lundi au ministre des Affaires étrangères pour éclaircir la situation à la frontière entre la France et l’Italie, les ressortissants français de la vallée de la Roya étant interdits d’accès au territoire italien. Jean-Yves Le Drian leur a répondu que les déplacements urgents restent autorisés, pour motif médical par exemple, mais que des Français «  continuent à se rendre dans la province d’Imperia pour faire des courses sans porter le masque de protection désormais obligatoire dans le secteur de Vintimille » et que cela a donné lieu à plusieurs incidents avec les forces de l’ordre italiennes. La levée du confinement est programmée au 3 mai chez nos voisins.

- Privés de défilé le 1er mai en raison de la situation sanitaire, les syndicats en appellent à une mobilisation… sur les balcons, les fenêtres, les réseaux sociaux. Sept organisations veulent mettre en lumière les "oubliés" et les "invisibles de nos sociétés, qui continuent à travailler, le plus souvent au risque de leur propre vie". 

- Les grandes entreprises cotées françaises ont décidé de réduire ou d’annuler les dividendes versés aux actionnaires en réponse à la situation économique née de l’épidémie. Mais pas pour le géant des médias Vivendi, qui les a augmentés de + 20%, ce qui fait quelque peu jaser sur le civisme de certains gros financiers. Dans la grande distribution, l’attribution de la prime de 1 000 euros défiscalisée et sans charge pour récompenser ceux qui travaillent n’est pas encore gagnée selon les syndicats...

- La mairie de Cannes apporte sa garantie pour les emprunts réalisés par les bailleurs sociaux pour la création de logements nouveaux et le réaménagement de leur dette. Les dernières portent sur 12,2 millions d’euros de prêts, et concernent 856 logements sociaux en réhabilitation et 11 logements neufs.

- Invité de l’émission « Politique à table » sur LCP hier après-midi, Christian Estrosi a parlé un peu de politique mais a aussi confessé son pêché mignon  : le chocolat noir. Pas très dessert, il craque pourtant volontiers pour le (bon) cacao. Se méfiant du sucre en général, il s’accorde de temps à autres une mousse au chocolat, mais pas plus d’une fois par trimestre. Il n’y a pas de mal à se faire du bien !

- Pour commencer la journée sur un sourire, rappelons-nous cette sortie assez surprenante de Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, qui a confié au micro de BFM en septembre à la veille de la grève RATP : «  demain matin j’utilise ma voiture de fonction comme tous les jours. Je serai de tout cœur avec tous les Franciliens qui galèreront dans les couloirs du métro  ». Avec toutes nos félicitations pour cette citation qui traduit un sens aigu de la psychologie et de la solidarité.

Visuel de Une : pas de défilé du 1er mai cette année (Illustration DR)

deconnecte