Inondations : début (...)

Inondations : début du chantier prioritaire de curage du collecteur à Cannes La Bocca

En cette période de crise sanitaire liée au Coronavirus COVID- 19 et dans le cadre du strict respect des mesures de confinement mises en œuvre par l’Etat, David LISNARD, Président de l’Agglomération Cannes Lérins et Maire de Cannes, a annulé les chantiers et n’a maintenu que les opérations absolument nécessaires pour la sécurité des habitants, dont, en anticipation des pluies du printemps, les travaux de prévention du risque inondation pour protéger les Boccassiens.

Un chantier d’envergue sous haute protection

L’Agglomération réalisera, du lundi 30 mars au vendredi 10 avril, l’opération de curage du collecteur principal des eaux pluviales, chemin du Devens, à Cannes La Bocca.
Cette intervention de grande envergure (plus de 100 mètres de réseaux publics seront intégralement curés) consiste au nettoyage intensif d’un des quatre grands réseaux d’eaux pluviales composant le vallon du Devens. Les techniciens sur site procèderont, à l’aide de dispositifs techniques spécifiques, à l’extraction prévisionnelle de 90 m3 d’éléments anthropiques et naturels, permettant, in fine, de rétablir le plein écoulement des eaux de pluie.
Les équipes techniques sont équipées de masques et matériels adaptés, indispensables en cette période d’état d’urgence sanitaire, pour assurer leur protection et celle des riverains.
L’opération s’inscrit dans le Plan de Prévention du Risque Inondation engagé par l’Agglomération Cannes Lérins.

Cette action curative fait partie du déploiement immédiat et de grande ampleur des opérations de remise en état à la suite des deux inondations successives de novembre et décembre 2019.
Des campagnes d’inspections massives ont été réalisées, lors de visites de terrain et par caméras, des canalisations, canaux et vallons d’évacuation des eaux pluviales, pour identifier les secteurs à nettoyer. Ainsi, les travaux suivants ont été engagés dès le lendemain des crues du 1er décembre, notamment sur le quartier de la Bocca particulièrement sinistré :
- le curage postcrues de 3,9 kilomètres de cours d’eaux, vallons, réseaux publics d’eaux pluviales et d’eaux usées ;
- la réalisation, sur le territoire intercommunal, de plus de 4 millions d’euros d’opérations de nettoyage post-intempéries dont 1,4 millions d’euros d’interventions d’entretien spécifiquement réalisées sur le secteur boccassien, en complément des travaux de sécurisation engagés depuis 2016 ;
- l’entretien de 250 308 m2 de vallons privés par les riverains en 2018 et 2019, dans le cadre du dispositif inédit de Déclarations d’Intérêt Général ;
- l’intensification des interventions en domaine privé, à titre exceptionnel et inédit également, avec l’entretien de fossés privatifs, en mesure d’urgence à La Bocca, à l’issue des inondations. A ce jour, 835 mètres de fossés privés ont été nettoyés en lieu et place des riverains et plus de 7 000 m3 de déchets ont été d’ores et déjà retirés.
- Enfin, plus de 13 Millions d’euros ont été investis par l’Agglomération depuis 2016 sur l’ensemble de son territoire, depuis la prise de compétence GEMAPI en juin 2016.
Autant d’actions concrètes, méthodiques et planifiées dont l’objectif est simple : réduire, avec méthode, humilité et pragmatisme, l’impact des inondations, la protection des personnes étant la priorité absolue dans la gestion des risques majeurs.

Visuel de Une : Ce chantier doit se faire prioritairement pour établir le plein écoulement des eaux de pluie et éviter les catastrophes de 2019. illustration DR)

deconnecte