Les trois marchés aliment

Les trois marchés alimentaires traditionnels cannois rouvrent samedi 18 avril

La Maire de Cannes annonce la réouverture des marchés alimentaires Forville, Gambetta et La Bocca dès ce week-end, le samedi 18 avril, avec la mise en place de conditions sanitaires drastiques pour garantir une sécurité maximale des personnes et lutter contre la propagation du Coronavirus Covid-19. Une bonne nouvelle économique et sociale dans cette période difficile, pour les commerçants comme pour les Cannois, qui ne doit pas faire oublier l’impérieuse nécessité de poursuivre les efforts individuels et collectifs dans l’application des gestes barrière et de distanciation sociale.

Depuis la décision du Gouvernement, mardi 24 mars, de fermer les marchés locaux, la Mairie de Cannes a travaillé ardemment pour proposer des solutions de soutien économique aux producteurs et commerçants locaux afin qu’ils puissent écouler leur marchandise et maintenir leur chiffre d’affaires. Des solutions ont été mises en place pour approvisionner la population en produits frais notamment via le service municipal « Allô Courses ». Parallèlement, la municipalité a travaillé aux conditions de réouverture sécurisée des marchés.

Dimanche dernier 12 avril, le ministre de l’agriculture a reconnu la pertinence de pouvoir disposer de marchés ouverts, en plus des commerces alimentaires déjà autorisés.

Aujourd’hui, afin de permettre aux Cannoises et Cannois de se rendre sur l’un des trois marchés traditionnels de la commune en toute sérénité et sécurité, la Mairie de Cannes décide de rouvrir ses trois marchés en aménageant un dispositif sanitaire important et adapté aux enjeux de lutte contre la propagation du Covid-19, pour garantir la protection des marchands comme des clients.
Pour chacun de ces marchés, des mesures fortes sanitaires sont mises en place :
- un barriérage du pourtour du marché pour ne laisser qu’une seule entrée, une seule sortie, et permettre ainsi une gestion des flux maitrisée ;
- un sens de circulation et un retour en arrière impossible ;
- un nombre de stands réduit avec un espacement entre les stands de deux mètres minimum ;
- un marquage au sol, devant chaque stand, délimitant la distance à respecter entre les étals et les clients mais aussi entre les clients eux-mêmes ;
- à l’entrée : la prise de température de chaque client au moyen d’un thermomètre infrarouge et l’installation d’une table pourvue de gel hydro-alcoolisé avec désinfection des mains systématique en présence d’un agent municipal ;
- une distribution de masques, gants et gels hydro alcooliques à tous les commerçants avec utilisation obligatoire
- une présence permanente d’agents de la Police municipale pour veiller à la bonne application des gestes barrière, des espacements, du port de masque, des gants, etc. ;
- une signalétique (dix panneaux par marché) rappelant le respect des consignes nationales des gestes barrière et de distanciation sociale ;

Un lieu d’approvisionnement de première nécessité et non pas de promenade

À l’initiative de David Lisnard, la réouverture des marchés Forville, Gambetta et la Bocca a pour objectifs :
- de soutenir les producteurs, maraîchers et marchands locaux ;
- d’agir pour le pouvoir d’achat par une plus grande offre de commerces que les seuls supermarchés et supérettes ;
- la (re)mise à disposition de lieux dédiés à l’approvisionnement en produits frais de première nécessité soumis à la présentation de l’attestation dérogatoire de déplacement dûment renseignée et signée. Ainsi, pas plus que les autres commerces autorisés, les marchés ne constituent pas un lieu de promenade ou de sortie quotidienne.

Les marchés seront accessibles au public chaque jour de 8h à 12h30 et proposeront un nombre de producteurs et commerçants limité à 50 stands maximum à Forville, 7 stands maximum à Gambetta et 8 stands maximum à La Bocca.

Le service municipal « Allô Courses » maintenu

Face à la fermeture imposée des marchés décidée par le Gouvernement le mardi 24 mars, David Lisnard, maire de Cannes, a lancé, dès samedi 28 mars, « Allô Courses », un service innovant de mise en relation entre consommateurs et producteurs, qui propose une prise de commande par téléphone et si besoin une livraison à domicile assurée par des agents municipaux volontaires.

Même si les trois marchés alimentaires historiques cannois rouvrent, ce service municipal est maintenu pour proposer une solution alternative d’approvisionnement en produits frais à tous les Cannois (joignable tous les jours, de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30, aux 07 76 93 65 22 et 06 16 88 71 80). Cette initiative du maire de Cannes vise à renforcer la solidarité public-privé envers les producteurs en ces temps de crise sanitaire Covid-19.

Visuel de Une (Illustration) DR

deconnecte