Tech

Identification

23 juillet 2019

Guy Mausy : des solutions
Guy Mausy : des solutions pour l'énergie solaire et le recyclage du plastique
Pierre BROUARD
Les Petites Affiches

L’ingénieur de Colomars profite de son temps libre pour peaufiner ses inventions : un drone marin nettoyeur, une machine à recycler le plastique, un moteur solaire, etc.

Guy Mausy, ingénieur, marié et père de trois enfants, profite de son temps libre pour poursuivre ses recherches dans le domaine de l’énergie solaire et du recyclage du plastique.
"Je suis originaire du Doubs et j’ai débarqué sur la Côte d’Azur en 1990 pour travailler chez Guillot Électricité, dans le convoyage de pièces de monnaie sur autoroutes. Puis j’ai œuvré à la SNEF Côte d’Azur, et enfin dans les cartes à puce chez ASK à Sophia Antipolis", raconte cet habitant de Colomars, pré-retraité depuis 2016, que l’on trouve au bord de sa piscine en train de tester un drone marin de sa fabrication.
Il s’agit d’un appareil de 60 x 60 centimètres couvert de panneaux solaires faisant tourner deux hélices.

JPEG - 139.4 ko
La machine à recycler le plastique de Guy Mausy (DR P.B)

"Il sert à repérer des plastiques et à les ramasser à l’aide d’un filet disposé sous la coque. Un autre drone, de 130 x 80 cm, est utilisé en Bretagne au Centre d’études de la mer à Concarneau, ainsi qu’à Marseille par un lycée technique qui s’en servira pour nettoyer le port. Les plans de ce drone sont libres de droits, je suis contre les brevets car mon désir est qu’ils soient diffusés partout, mais je l’ai déposé à l’INPI (Institut national de la propriété industrielle) afin que personne ne puisse se l’approprier et le faire breveter".
Répondant à la question de nombreux observateurs lui demandant ce qu’il fallait faire du plastique ramené à terre, Guy Mausy a eu l’idée de relancer une invention qu’il avait imaginée quelques années avant : "C’est une machine à recycler les plastiques. Il s’agit d’une presse manuelle d’injection". Il suffit de la remplir d’objets en plastique, tels des bouchons de bouteille, et de les injecter dans des moules en aluminium. On fabrique ainsi des objets divers tels des pièces de jeux de construction, des lettres, etc.

PNG - 209 ko
Guy Maussy et son moteur solaire (DR PB)

"C’est un outil pédagogique qui montre que le problème n’est pas le plastique mais son utilisation. Il faut que cette matière soit tout de suite remise dans le circuit à l’infini sans jamais devenir un déchet". Guy Mausy est allé dernièrement au Togo pour montrer son invention qui a tout de suite été adoptée par un village. D’autres villages vont suivre pour récupérer du plastique et ainsi créer des emplois.

Guy Mausy travaille aussi sur l’énergie solaire

Il avait inventé en 1992 un moteur solaire de démonstration à air chaud, assurant une conversion directe entre l’énergie solaire et l’énergie mécanique (photo).
"L’énergie du soleil reçue sur terre en 90 minutes est équivalente à l’énergie dépensée en une année par l’humanité" dit-il pour montrer les possibilités fantastiques de cette énergie, pas assez utilisée dans le monde.
Sur sa maison, des panneaux solaires orientables donnent de l’électricité. L’ingénieur a réfléchi sur le problème du stockage de cette énergie sans utiliser de batteries et trouvé une solution : "Mon projet est de rendre ma maison complètement autonome. Mon terrain descendant jusqu’à un ruisseau, je vais tenter de remonter cette eau grâce à l’énergie solaire et la stocker dans des cuves au-dessus de ma maison. Ensuite, cette eau redescendra vers le cours d’eau et entraînera des turbines qui produiront de l’électricité".
Un système déjà utilisé à grande échelle entre l’Allemagne et la Norvège, mais qui pourrait être employé dans nos régions montagneuses.

Photo de Une : Le drone solaire de Guy Mausy (DR P.B)

deconnecte