Auto/2roues

Identification

7 février 2019

Tests réussis pour Venturi
profil
Proposé par Valérie Noriega
Les Petites Affiches

VENTURI, entreprise monégasque pionnière dans le domaine de l’électromobilité, poursuit le développement d’Antarctica, premier véhicule électrique "zéro émission" capable d’évoluer dans des conditions extrêmes. Antarctica a passé avec brio les premiers tests de roulage à Auron, dans le département des Alpes-Maritimes en France, et a été validé en chambre climatique à -40°C : deux étapes déterminantes avant qu’Antarctica n’opère sous -50°C au Pôle Sud.

Premiers essais fructueux

L’équipe VENTURI en charge du développement d’Antarctica s’est rendue le mois dernier à Auron, station de sports d’hiver à 2 heures de route de Monaco, pour réaliser les premiers roulages du véhicule. Pendant 3 jours et 4 nuits, ces essais ont permis de confronter l’engin à chenilles à des températures négatives sur des terrains similaires à ceux de l’Antarctique. Le staff d’ingénierie a également validé les installations à bord, la gestion batterie et moteur, les fonctions d’éclairage et de dégivrage mais aussi la charge et le stationnement du véhicule en extérieur à froid.

L’équipe, parce qu’elle opère en parallèle sur le développement des voitures de courses VENTURI*, est habituée à un processus de travail avec des contraintes de délais et des urgences à gérer, explique Nicolas OLLIVIER, concepteur du véhicule. Nous sommes donc très réactifs à chaque étape du projet, y compris lors des tests sur les éléments identifiés comme nécessitant une optimisation.

Suite à ces essais, VENTURI Antarctica a passé 3 jours en chambre climatique à Modène en Italie. Le staff d’ingénierie y a validé, dans des conditions dépassant les -40°C, des fonctions du véhicule comme, entre autres : le système de charge, le système antigel et de dégivrage, les ouvertures et fermetures mécaniques et électriques des ouvrants, ainsi que le fonctionnement de l’écran d’affichage et du joystick.

Nous sommes confiants car nous possédons tous les éléments techniques et humains nécessaires pour permettre au véhicule de fonctionner de manière optimale, précise Valerio AMADIO, responsable des essais. Jusqu’à présent, nous avons été capables de répondre rapidement aux soucis qui ont émergé. L’attention est désormais portée sur des détails comme la correction et l’amélioration de l’esthétique et du confort d’Antarctica. La prochaine phase de tests au Canada permettra de continuer sur cette lancée positive.

* VENTURI est constructeur officiel en Championnat du monde de Formula E et participe à la compétition depuis ses débuts en 2014 avec son équipe VENTURI Formula E Team.

Tests et expéditions au Canada

Durant la première semaine de mars, le véhicule subira une nouvelle phase de tests autour de Telegraph Creek, en Colombie britannique (Canada) – et ce afin d’évoluer dans des conditions climatiques plus proches de celles auxquelles Antarctica sera confronté dans son quotidien. En effet, cette période devrait correspondre à une vague de froid qui verra les températures osciller entre -25 et -35°C, des valeurs se rapprochant de celles de l’Antarctique.

Quelques jours plus tard, VENTURI rendra un hommage symbolique à La Croisière Blanche de 1934, l’un des raids automobiles ayant marqué l’histoire de l’automobile d’avant-guerre. Au travers de la mission ‘’Back to Telegraph Creek”, qui s’inscrit dans le cadre des “VENTURI Global Challenges”**, Antarctica empruntera la portion de 42 kilomètres entre Dease Lake et Telegraph Creek que La Croisière Blanche n’avait pas pu parcourir à l’époque, en raison de la nature du terrain et des conditions climatiques désastreuses. Le Prince Albert II de Monaco, Chris HADFIELD, astronaute canadien et Xavier CHEVRIN, Président de VENTURI North America, se relaieront aux commandes du véhicule lors de cette expédition unique.

** Les "VENTURI Global Challenges” sont des missions organisées par VENTURI pour tester ses véhicules électriques dans les conditions les plus extrêmes et sur les terrains les plus difficiles de la planète. Le fil conducteur récurrent de ces missions est axé autour des aventures automobiles les plus audacieuses du siècle dernier. Lors de ces challenges, VENTURI a établi plusieurs records et premières mondiales, confortant son statut de marque pionnière et leader dans les véhicules électriques hautes performances.

Concrétisation en Antarctique

A l’issue de cette mission au Canada, le véhicule sera expédié en Antarctique, marquant ainsi l’aboutissement du projet confié par le Prince Albert II de Monaco à Gildo PASTOR, Président de VENTURI. En 2009, le Souverain constatait, au cours d’un voyage en Antarctique, que les stations de recherche scientifique ne disposaient pas de véhicules "propres" pour se déplacer et transporter du matériel. Par le biais de la Fondation Prince Albert II de Monaco – qui soutient depuis sa création en 2006 une trentaine de projets visant à une meilleure connaissance et protection de ces régions – VENTURI se voyait alors confier la mission d’apporter aux scientifiques sur place une solution leur permettant l’accès aux zones d’études tout en évitant les pollutions inhérentes aux véhicules thermiques. Aujourd’hui, la mission de l’entreprise monégasque est donc sur le point d’aboutir.

« Je suis fier de voir que le projet Antarctica suit son cours dans les délais définis. Les derniers tests réalisés et ceux à venir sont des étapes cruciales dans l’élaboration du véhicule. Mes équipes travaillent d’arrache-pied pour permettre à Antarctica de remplir ses fonctions efficacement dans les conditions extrêmes de l’Antarctique. A mesure que le but ultime se rapproche, je me réjouis de plus belle de l’ampleur de ce challenge que nous nous sommes lancé : Antarctica est une merveilleuse aventure « made in Monaco » qui allie innovation, haute technologie et participation à la protection de l’environnement et à la recherche scientifique  » Gildo PASTOR, Président délégué de VENTURI Automobiles

« L’idée d’Antarctica est née de l’envie de créer un véhicule zéro émission futuriste, se rapprochant d’un robot ou d’un drone. Comme le véhicule est conçu pour être utilisé dans l’un des milieux les plus purs de la planète, j’ai voulu que son style soit propre et non agressif visuellement. Antarctica est dessiné comme une maison contemporaine avec des lignes épurées, légères et originales. L’accent a été mis principalement sur l’ouverture du véhicule sur son environnement. Il est ainsi doté de deux portes latérales et deux panneaux vitrés à l’avant et à l’arrière. Le conducteur s’installe seul à l’avant et bénéficie d’une vue à 180°C sur l’extérieur. Comme pour tous les véhicules signés VENTURI, Antarctica offre un plaisir de pilotage exceptionnel. Antarctica est aussi un véhicule extrêmement fonctionnel qui a été pensé pour être simple à fabriquer, à utiliser et à entretenir. En plus de promettre un fonctionnement sous des températures négatives, il est calibré de manière à pouvoir permettre le transport de deux véhicules disposés l’un derrière l’autre dans des containers standardisés, ce qui rend Antarctica facile à transporter et à mettre à la disposition de ses utilisateurs. » Sacha LAKIC, Designer d’Antarctica

Avec Antarctica, la marque VENTURI - détentrice du record du monde de vitesse de la catégorie électrique avec 576 km/h - ouvre un nouveau chapitre de son histoire, et ce à la veille de ses 20 ans qui seront célébrés au printemps 2020.

Toutes photos de l’article : © VENTURI / C. Dupont
VENTURI ANTARCTICA - SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES
Véhicule électrique à chenilles
Type de moteur : 2 x 60 kW continu
Puissance max : 2 x 100 kW
Vitesse max sur chenilles : 25 km/h
Autonomie : 50 km

deconnecte