L’entreprise

Identification

19 septembre 2019

EMM assure son développeme
EMM assure son développement dans la diversification de ses activités
Pierre BROUARD
Les Petites Affiches

L’entreprise de mécanique de précision créée en 1948 propose, aujourd’hui à Pégomas avec sa filiale EMS, de nouveaux services à des clients au nombre croissant.

EMM (Entreprise Mécanique de Mandelieu) a été créée en 1948 par deux associés. Devenue SARL en 1973, l’entreprise mandolocienne travaille quasi exclusivement avec la SNIAS. En 2008, Benito Pisani, ingénieur de formation et client d’EMM en tant que dirigeant d’Accastillage Bernard, propose aux actionnaires de lui céder leur activité. "EMM avait une poignée de clients dont Thalès (ex-SNIAS). Avec mon épouse Marie-Hélène, nous avons procédé à l’industrialisation de la société. Les locaux situés aux Tourrades à Mandelieu étant vieillissants, nous avons déménagé à Pégomas, dans un bâtiment neuf. Nous avons mis en place un flux industriel et une nouvelle organisation".
Le but de Benito Pisani est alors de restructurer et réorganiser EMM afin de la faire certifier ISO 9001. Ce qui sera fait en décembre 2017.

Le plastique et la 3D...

JPEG - 108.5 ko
Benito Pisani, directeur général d’EMM, devant une machine numérique de mécanique de précision. (DR P.B)

Son activité principale est la réalisation de pièces de précision. "En 2009, nous avons ouvert la chasse au commercial et développé un nouveau réseau de clients : des bureaux d’études, des entreprises d’optique (Savimex), d’automobile (One Too), d’électronique (Areco), de l’agroalimentaire, d’ingéniérie mécanique (Avantis), etc. Nous proposons aussi non plus des pièces, mais un nouveau service : livrer des ensembles techniques, des prestations complètes clé en main avec contrôles et certifications".

EMM sous-traitait tout ce qu’elle ne savait pas faire, c’est-à-dire la chaudronnerie et la tôlerie. "Nous avons alors créé en parallèle une filiale, EMS, qui a permis de garder en interne les activités de chaudronnerie, de tôlerie et de nous développer dans le nautisme (pièces en inox), le médical (équipement thalasso, cliniques, aide à la mobilité, sièges roulants, accès, etc.) et du mobilier urbain, notamment pour les villes de Mandelieu, Cannes et l’agglo".
L’an dernier, Benito Pisani a ajouté une nouvelle activité qui représente déjà 7% de l’activité d’EMM : "Nous avons une branche impression 3D pour plastiques et matériaux composites (carbone, kevlar, verre)".

Gains de productivité

Enfin, il y a quelques mois EMMa signé un partenariat avec Osmose/Enoleo (Roquefort-les-Pins) afin de proposer, ensemble, des prestations de maintenance et de réalisation de travaux neufs pour tout ce qui est process industriels dans le secteur du parfum et de l’arôme.
"Ensemble nous pouvons concevoir et réaliser des process complets pour l’industrie du parfum et de l’arôme, que ce soit pour des extensions d’installations existantes ou bien pour la réalisation d’installations neuves".
L’évolution d’EMM se poursuit depuis plus de dix ans, passant de deux à trois clients en 2008 à quatre-vingt-dix clients aujourd’hui, de 400 000 € à 1 M€, de 7 à 12 salariés.
"Nous avons gagné en productivité" conclut Benito Pisani avec fierté.

Photo de Une : Benito Pisani, directeur général d’EMM, devant une machine numérique de mécanique de précision. (DR P.B)

deconnecte