Nominations

Identification

2 juillet 2019

Nomination de Debora (...)
profil
Proposé par Valérie Noriega
Les Petites Affiches

Franck RIESTER, Ministre de la Culture et de la communication et Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui se sont entretenus à l’Hôtel de Région lundi 1er juillet, se réjouissent de la nomination de Debora WALDMAN au poste de Directrice musicale, cheffe permanente de l’Orchestre Régional Avignon-Provence. Cette nomination a été décidée par le Conseil d’administration de l’Orchestre Régional Avignon-Provence, sur proposition de Philippe GRISON, Directeur Général.
Debora WALDMAN prendra ses fonctions au 1er septembre 2020, pour une période de trois ans.
L’Orchestre Régional Avignon-Provence a pour mission principale de produire et de diffuser des spectacles symphoniques et lyriques et de réaliser des actions de sensibilisation et de développement des publics à Avignon et sur son agglomération, sur le département de Vaucluse et sur l’ensemble du territoire Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il bénéficie des concours financiers du Ministère de la Culture et de la communication, de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, du Département de Vaucluse, de la Communauté d’Agglomération du Grand Avignon et de la Ville d’Avignon.
Pour la première fois en France, c’est donc une directrice musicale, cheffe permanente d’un orchestre prochainement labellisé orchestre national en Région, qui prend ses fonctions.
Elle devra ainsi assurer la direction au moins de 30 concerts par an, 3 programmes « actions culturelles » (avec un maximum de 15 séances scolaires, soit une présence totale de 120 jours par an), 1 enregistrement par an. Elle peut être appelée à diriger 2 ou 3 ouvrages lyriques et/ou ballet(s) à l’Opéra Grand Avignon dans chaque saison.

Le parcours de Debora WALDMAN l’amène à résider dans trois pays différents avant ses 15 ans.

Née au Brésil, elle grandit en Israël, puis habite en Argentine. A 17 ans, elle dirige pour la première fois et décide de s’orienter vers la direction d’orchestre : elle va alors à Paris se perfectionner au Conservatoire National Supérieur de Musique (CNSMDP). C’est là qu’elle devient l’assistante de Kurt Masur à l’Orchestre National de France, entre 2006 et 2009.
En 2008, L’ADAMI la nomme “Talent Chef d’Orchestre” puis en 2011 elle reçoit une distinction par la fondation Simone et Cino del Duca, sous l’égide de l’Académie de Beaux- Arts.
Depuis, elle dirige de nombreux orchestres en France et à l’étranger.
Récemment on a pu l’entendre entre autres avec l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Johannesburg, l’Orchestre National de Colombie, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre Symphonique de Bretagne, celui des Pays de Savoie, ou encore l’Orchestre Lamoureux au Théâtre des Champs-Élysées.
Dans le domaine lyrique, elle a remporté un vif succès dans l’opéra Rita de Donizetti au Festival International de Campos do Jordão au Brésil, et a dirigé en France Madame Butterfly, Aïda, La Flûte Enchantée, et Don Giovanni. Parmi ses futurs engagements, citons en particulier son retour à l’Orchestre National de France et à l’Orchestre National de Lyon, ses débuts avec la Staatskapelle de Halle, l’Orchestre National d’Ile-de-France à la Philharmonie de Paris, l’Orchestre de Caen, l’Orchestre Philharmonique du KZN en Afrique du Sud.

Photo de Une DR

deconnecte