Solidarité entre les (...)

Solidarité entre les établissements de la Fondation Lenval : les étudiants de l’IFMEA accueillent les enfants du personnel

Près de 15 enfants, au quotidien, bénéficient d’un encadrement inédit celui des étudiants aux métiers de l’enfance et de l’adolescence de l’institut de formation de la Fondation Lenval (IFMEA). Une solution complémentaire proposée gratuitement au personnel de la fondation. Pour faire face solidairement aux défis d’organisation de cette crise sanitaire, rapidement l’IFMEA a su apporter son concours et son implication. Aujourd’hui, à l’heure d’un premier bilan c’est une réussite.

La Fondation Lenval a entrepris de nombreuses mesures et s’adapte encore au fil des jours à la situation extraordinaire. Dès le premier jour du confinement, il a ainsi été décidé d’accueillir les enfants du personnel à l’IFMEA (institut de formation aux métiers de l’enfance et de l’adolescence), conformément au plan blanc de la fondation.
Depuis, c’est en moyenne 15 enfants (pic constaté à 24), qui sont pris en charge par les étudiants de l’institut sous la supervision des formatrices en plus de la continuité pédagogique réalisée à distance.
Ils se relaient pour assurer la gestion de petits groupes rassemblés par tranches d’âge. Ainsi parfois, ils font de l’aide aux devoirs et ils doivent aussi assurer chez les plus petits des activités d’éveil. Puis vient l’heure des jeux de société, des ateliers manuels... et chaque jour ils font preuve d’imagination. Art-Thérapeutes et Musico-thérapeutes des autres établissements de la fondation Lenval sont également venus prêter main forte aux étudiants. L’association « la Grande récré pour l’enfance » a fait don de jeux et jouets pour agrémenter de manière ludique ces journées.
Les enfants, les parents et le personnel suivent les mesures de précaution comme le respect des gestes barrières ou le fait de ne pas se regrouper à plus de 10 dans une même pièce. Nous nous sommes tous adaptés, l’école ayant dû fermer au public et aux étudiants et élèves (enseignement présentiel).

Aujourd’hui, à l’heure d’un premier bilan, Lysiane Guilloux, directrice de l’IFMEA souligne la réussite de ce projet. « Tout s’est bien passé et aucun cas d’infection au COVID-19 n’est à déplorer depuis le début de cette organisation. Les étudiants ont fait preuve de solidarité en accompagnant ainsi le personnel de la Fondation Lenval dans une période particulière. Aujourd’hui, nous réfléchissons à la deuxième phase avec le déconfinement. Nos étudiants font preuve d’une sincère mobilisation, nous les remercions pour leur présence à nos côtés. »

Visuel de Une (DR et courtesy Fondation Lenval)

deconnecte