Les Petites Affiches des Alpes Maritimes

Identification

9 août 2018

Faire la confection (...)
Faire la confection ici, c'est possible : la preuve avec Atex-France
Pierre BROUARD
Les Petites Affiches

Créée en 2006 par Didier Polinelli, l’entreprise de Saint-Laurent-du-Var achète, confectionne et pose des tissus pour l’hôtellerie et le résidentiel haut de gamme.

La Maison Atex France a pour activité la confection de tissus d’ameublement pour l’hôtellerie haut de gamme. L’entreprise, sise dans la zone industrielle de Saint-Laurent-du-Var, réalise ainsi rideaux, voilages, plaids, couvre-lits, parementages ainsi que des travaux de tapisserie (tentures murales, fauteuils, têtes de lit...).
"J’ai créé Atex France en 2006, explique Didier Polinelli, son président-fondateur. La confection haut de gamme est une niche, c’est le seul espace où l’on peut être compétitif. Dotée d’une grande polyvalence en terme de réalisation, nous restons une entreprise spécialisée dans la rénovation d’hôtels. Notre savoir-faire nous permet de nous glisser dans les projets d’architectes, de créateurs ou de designers : l’un conçoit, l’autre applique".

Les grands hôtels, une belle carte de visite

Atex France a fait ses premiers pas sur le secteur exigeant de l’hôtellerie azuréenne, connue pour sa clientèle cosmopolite et habituée au luxe. Elle a réussi à se faire un nom en rénovant plusieurs grands hôtels de la Principauté de Monaco, puis s’est tout naturellement diversifiée sur Paris et l’étranger : Hôtel de Paris et Méridien à Monaco, Hôtel-Dieu de Lyon, Royal Monceau et Hoxton à Paris. Et dans les grands hôtels des Emirats aussi.
"Pour autant, Atex France ne se limite pas qu’à ces grands établissements de prestige. Elle se fait fort de son expérience dans l’hôtellerie du 3 étoiles jusqu’aux Palaces. L’artisanat, le savoir-faire, le sens de l’esthétique sont autant de valeurs qui suscitent un intérêt grandissant auprès d’une clientèle privée".
Aujourd’hui, Atex France possède son propre atelier de confection où travaillent douze couturières. Dans les bureaux, trois personnes assistent Didier Polinelli : "Ma fille Jennifer est chargée des dossiers et du suivi d’appels d’offres, Emma de la gestion et de l’organisation, et Céline du résidentiel".
L’entreprise qui avait débuté dans un local de Saint-Laurent-du-Var s’est agrandie depuis : "Nous avons acquis deux cellules supplémentaires, plus cette année, une nouvelle qui vient d’ouvrir".

Le travail du tissu d’ameublement haut de gamme demande beaucoup de minutie, de précision et d’attention : "Nous avons aussi notre service d’installation afin d’avoir une visibilité de A à Z de tous les dossiers. Nous achetons, nous confectionnons, nous posons. Nous n’avons pas le choix, nous devons tout maîtriser. Le haut de gamme hôtelier représente 80% de notre chiffre d’affaires, mais nous développons aussi le résidentiel (résidences, villas, bateaux)".

Des projets d’extension

Pour poursuivre sa marche en avant, Didier Polinelli ouvre un second atelier : "Il y aura trois couturières et une machine semi-automatique de coupe : le
travail, très minutieux, reste artisanal. À moyen terme, nous allons aussi procéder au rachat d’une entreprise de sellerie. Mais notre but principal est d’améliorer sans cesse notre outil de production
".

Une réussite remarquable, réalisée en France où l’industrie textile a beaucoup souffert, faute d’avoir su se renouveler à temps...

Le patron Didier Polinelli

Né à Abidjan le 9 juin 1963.
Enfance et études à Nice.
1984 : Commercial pour les champagnes Mumm.
1989 : Groupe HDM Finances (textiles).
2006 : Création Atex-France.

Photo de Une : Les Ateliers (DR Pierre Brouard)

deconnecte