Cannes : les parkings en régie municipale, ça marche !


Finance


13 mai 2019

Deux mois après le lancement de la régie municipale, ces ouvrages affichent de bons résultats "avec une hausse moyenne de leur fréquentation de près de 9%. L’instauration de tarifs exceptionnels avec des heures de gratuité incomparables (six heures gratuites le week-end, deux heures gratuites en semaine et un forfait soirée de 3 euros du samedi à 19 heures au dimanche à 9 heures) a produit son effet. Ces nouvelles offres tarifaires s’accompagnent d’une modernisation des équipements et de la mise en place de services innovants tels que le dispositif de paiement sans contact dont le Parking Laubeuf est aujourd’hui le premier équipé".

Les parkings ont accueilli ces deux mois 17 244 véhicules supplémentaires. Par ailleurs, 50 168 usagers ont bénéficié des mesures de gratuité mises en place pour soutenir le commerce de centre-ville.
Pour moderniser les équipements et apporter de nouveaux services, la ville du cinéma a investi 500 000 euros sur le budget annexe des parkings pour mettre en place un système automatique de lecture des plaques d’immatriculation des véhicules aux entrées et sorties de tous les ouvrages.

La sécurité a été renforcée par des rondes nocturnes quotidiennes par trois agents qui patrouillent dans chacun des huit parkings en complément des tournées assurées par la Police Municipale. En outre, des diffuseurs de parfum et une nouvelle ambiance musicale ont été installés dans tous les parkings. Laubeuf est équipé du système de paiement sans contact en caisses et aux sorties qui apporte plus de fluidité. Il sera étendu prochainement aux sept autres ouvrages repris en régie.
La municipalité a annoncé, à partir de 2020, un programme annuel de modernisation des parkings au rythme d’un par an.
Alors que les années 70 - 90 virent en France une grande vague de "privatisation" des parkings urbains, la tendance s’est inversée : comme quoi, la régie municipale, jadis décriée, peut aussi être source d’économies pour les villes et... les usagers.


Jean-Michel Chevalier