Révision de la Constitution et de la Décentralisation : Le sénateur Henri LEROY consulte les élus locaux des Alpes-Maritimes


Vie locale


15 mai 2019

Face au succès de cette opération et toujours soucieux de porter la voix des élus de son département au Sénat, il lance de nouveau une grande consultation. Cette dernière porte sur deux réformes annoncées par le Président Macron.

La première concerne la révision de la Constitution. Initialement prévue en septembre dernier, le calendrier a été chamboulé par le mouvement des gilets jaunes. Le Président n’a pas détaillé les contours précis de sa réforme, mais il a fait savoir qu’il souhaitait, d’une part, réduire le nombre de parlementaires, limiter le nombre de mandats dans le temps et, d’autre part, instaurer une dose de proportionnelle, comme au temps de la IVème République, très réputée pour son instabilité gouvernementale. 

La seconde réforme a trait à la décentralisation, mais les annonces du Président dans ce domaine sont encore floues. Ce qui est certain, c’est que depuis le début de son mandat, le Président Macron a fait preuve de mépris à l’égard des maires et des élus locaux. C’est pourquoi, avec ses collègues sénateurs, Henri Leroy a l’intention de peser sur cette réforme pour permettre la poursuite de la décentralisation telle que voulue par les élus de terrain.
Les Maires, les adjoint et les conseillers municipaux du département ont été destinataires d’un questionnaire à retourner avant le 23 mai 2019 ; l’ensemble des contributions donnera lieu à la rédaction d’amendements.


Valérie Noriega