Cannes rejoint l’Association des Villes pour la Propreté Urbaine


Vie locale


20 novembre 2019

Favoriser les échanges, fédérer des initiatives, améliorer la perception positive des administrés

Créée en 2010, l’A.V.P.U. regroupe 140 villes françaises, dont la plupart ont plus de 100 000 habitants, et des collectivités belges et suisses. Dans un souci d’intérêt général, cette association a pour objet de faire progresser la propreté urbaine et de favoriser la perception positive des administrés par la mise en place de rencontres régionales et nationales.

Par son inscription dans cette démarche associative, la Mairie de Cannes souhaite objectiver son approche de la propreté urbaine, promouvoir ses campagnes de communication sur la gestion des déchets, le tri sélectif, etc. et s’enrichir des expériences extérieures pour améliorer ses performances d’entretien de son espace public.

La propreté urbaine, un combat majeur pour la qualité de vie et l’attractivité

Condition essentielle du bien-être des Cannois, des visiteurs et de l’attractivité de la ville, la propreté urbaine est l’un des combats prioritaires de David Lisnard, maire de Cannes, en lien direct avec sa lutte incessante contre les incivilités. De fait, la Mairie de Cannes multiplie les actions pour rendre Cannes toujours plus propre et augmenter les taux d’efficacité et de réactivité du nettoyage dans tous les quartiers :

- Une réorganisation complète du service propreté urbaine et du planning des agents sans générer de coût supplémentaire. Résultat : 30% de voies nettoyées en plus (soit 300 km pour un total de 1000 km par semaine) et 15 minutes seulement pour l’intervention des équipes volantes après signalement ;
- Une nouvelle programmation des prestations, le renforcement des équipes le week-end et l’extension des plages horaires des agents (23h/24). Bilan : 20% d’interventions supplémentaires réalisées ;
- Une opération « grand nettoyage » organisée une fois par mois dans un quartier ciblé ;
- Un effectif important de 209 agents dédiés à la Propreté Urbaine ;
- L’intégration des équipes de désherbage pour harmoniser les prestations sur l’ensemble de la commune ;
- La mobilisation des jeunes du groupe EcoCannes pour le nettoyage de l’espace public ;
- L’installation de compacteurs connectés rue Félix Faure ainsi qu’un centre de compostage pour les bio-déchets au parc Beauvallon ;
- L’instauration de brigades mobiles de propreté qui rassemblent des agents de la police municipale et de la Propreté urbaine pour lutter contre les flagrants délits de dépôts sauvages.

Plus de 2,5 millions d’euros d’économies de fonctionnement chaque année

La restructuration des services municipaux de la propreté urbaine et la reprise en régie de dix marchés publics - nettoyage des trois marchés alimentaires, brossage et lavage de voies piétonnes, balayage et lavage mécanique des voies, balayage manuel des voies, nettoyage des fontaines, ramassage des déjections canines, entretien et réapprovisionnement des distributeurs de canipoches - a permis une économie annuelle de 2,7 millions d’euros depuis 2014, déduction faite des moyens humains et matériels nécessaires à la reprise en régie de ces prestations.

Grâce à ces économies de fonctionnement, la Mairie de Cannes pratique une politique d’investissements constante pour acquérir des véhicules modernes et performants de nettoyage :

- 10 véhicules dont 4 aspiratrices et 1 arroseuse pour un montant de 1 444 120 € en 2018 ;
- 13 véhicules dont 2 aspiratrices et 1 arroseuse pour un montant de 948 039 € en 2019 ;
- 16 véhicules dont 3 aspiratrices et 2 arroseuses prévus en 2020 pour un montant de 1 million d’euros.

Aujourd’hui, le service Propreté Urbaine possède une flotte totale de 75 véhicules.

Objectif labels « Ville Eco-propre » et « Trophées de la propreté urbaine »

La stratégie proactive de la Mairie de Cannes en matière de réorganisation structurelle, de plan d’actions innovantes et d’investissements matériels a engendré des résultats notables en matière d’efficacité du nettoyage, de rapidité d’exécution et de baisse des coûts.

Ces résultats autorisent la Mairie de Cannes à concourir pour l’obtention des deux labels créés en 2016 par l’Association des Villes pour la Propreté Urbaine :

- Le label « Ville Eco-propre », qui récompense par un système de 1 à 5 étoiles les collectivités qui s’engagent dans des plans d’actions à moyen terme pour améliorer durablement la propreté de leurs espaces publics ;

- Le label « Trophées de la propreté urbaine », qui valorise les villes ayant conduit des actions exemplaires dans sept catégories : équipements, développement durable, communication, sensibilisation, médiation, actions participatives, management et sensibilisation des agents.


Valérie Noriega