La ville de Mandelieu s’équipe de filets anti plastiques pour la protection des fonds marins


Vie locale


23 janvier 2020

Ce projet innovant actuellement en phase d’étude durant trois mois, consiste à déployer des filets sur les extrémités des canalisations d’eaux pluviales se déversant dans la Siagne. Il s’agit de filets « écologiques » dont la fonction sera à terme de bloquer tout déchet, notamment plastique, qui se retrouverait dans le réseau d’eau pluviale en provenance des voies publiques. Ainsi, il sera aisé de les récupérer avant qu’ils n’atteignent la mer, déciment la faune marine et polluent des millions de litres d’eau pendant des siècles. Ce nouveau dispositif permettra également de mieux identifier la provenance des déchets et les zones à surveiller en priorité. A terme, d’autres filets beaucoup plus grands et résistants les remplaceront.
Cette étude permettra également d’identifier sur la commune tous les canaux de dispersion des déchets, quantifier leur volume, caractériser leur nature et définir les solutions les plus adaptées à leur contrôle.
Nous savons aujourd’hui que les déchets abandonnés au sol ou jetés dans les caniveaux par incivisme ou tout simplement par réflexe, représentent 90% des déchets présents dans les mers et les océans. Leur niveau de concentration est devenu tel qu’ils détruisent inexorablement les écosystèmes aquatiques, et commencent à contaminer progressivement notre propre chaîne alimentaire. 

« Analyser la situation, comprendre son ampleur, son origine et mettre immédiatement en place une stratégie de lutte intégrée et coordonnée, c’est au travers de ce type d’action exemplaire, que nous prendrons conscience que les pollutions ne sont pas une fatalité et que le processus de destruction de la planète peut être stoppé », précise le Maire Sébastien LEROY.


Valérie Noriega