A Nice, près de 36 500 seniors contactés par un réseau de bienveilleurs


Santé


10 avril 2020

De la livraison de courses aux appels téléphoniques, les seniors ne sont pas oubliés à Nice

Afin d’identifier un maximum de seniors et ne laisser personne sans soutien ou solution, plusieurs dispositifs ont ainsi été créés :

1/ Miss en place d’une plateforme téléphonique dédiée pour les Niçois au 04 97 13 56 00 ouverte 7j/7 de 9h à 19h afin de mieux les accompagner.

2/ Tous les seniors Niçois qui font partis du fichier des personnes fragiles du CCAS ont été contactés par l’équipe du Lien Social Seniors :
Au total, 1 700 personnes ont été sensibilisées, informées de la situation sanitaire et contactées régulièrement.

3/ Mobilisation de la Direction des seniors qui chaque semaine envoie un SMS et un courriel à tous ses adhérents de la carte Métropole Nice Côte d’Azur Senior Plus, âgés de 70 ans et plus, pour les informer des actions de la ville de Nice et communiquer les numéros des différents dispositifs pouvant leur être utiles (35000 seniors).

4/ Prise de contact deux fois par semaine des agents de la Direction des seniors auprès des 2500 adhérents de la carte Pass Senior (carte donnant accès à toutes les maisons des seniors de la ville de Nice).

5/ Mise en place d’une chaine de solidarité auprès des seniors niçois. Les personnes âgées ont été identifiées sur la base du ficher de la carte Seniors Plus de la Direction des seniors. Pour s’identifier auprès de ces « bienveilleurs » il suffit d’appeler le 04.97.13.32.92.

201 agents volontaires (187 agents et 14 coordonnateurs) sont chargés de procéder aux appels auprès des ainés

Chaque groupe est composé d’une trentaine d’appelants et de deux coordonnateurs chargés de faire les remontés quotidiennes et l’animation des groupes.

- Sur les 21 219 coordonnées transmises par la direction des seniors près de 15 000 ont déjà été traitées (environ 5 000 contact invalides pour diverses raisons) et près de 10 000 personnes contactées. Les 6 000 contacts restant à traités le seront dans les jours à venir, tout comme les rappels à faire.

- En moyenne ce sont plus de 1 000 appels par jour traités et répertoriés pour transmettre les informations aux services traitant (livraisons, CCAS, réserve civile etc…)

- Pour les seniors ne disposant pas d’accès à internet ou à un téléphone portable, soit 4 500 personnes, un contact direct est établi par des agents volontaires de la ville de Nice : 40 agents des services de la Ville, du CCAS et de la Métropole procèdent aux appels.

- Au total, ce sont près de 36 500 seniors, tous les dispositifs confondus, qui ont été contactés soit par courriel, soit par sms soit par téléphone.

Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la région Provence Alpes Côte d’Azur : « A la crise sanitaire et l’angoisse qu’elle génère peuvent s’ajouter pour nos seniors des situations de détresse liées à l’isolement et à la fragilité.
C’est la raison pour laquelle, en plus des services habituels proposés par les équipes du CCAS, des directions des seniors et des solidarités, j’ai souhaité la mobilisation de la réserve communale et de nombreux bénévoles afin que tout soit mis en œuvre pour accompagner nos ainés.
La mobilisation de l’ensemble de ces dispositifs permet un traitement des signalements en quelques heures pour les cas les plus urgents.
55 % des situations concernent des besoins en livraisons de repas à domicile, d’aide-ménagère ou de précarité financière et sont traitées par le CCAS. 31,5 % des cas remontés sont des besoins urgents en courses et médicaments qui sont traités par la réserve civile communale. 13 % sont des cas de détresse psychologique qui font l’objet d’un rappel par la cellule psychologique de la ville de Nice. Je remercie l’ensemble des agents et des bénévoles mobilisés auprès des seniors pour leur dévouement, leur implication admirable envers les plus vulnérables. Chacun d’entre eux fait honneur au service public.
Afin de les aider dans ce volontariat difficile, j’ai souhaité qu’un accompagnement psychologique leur soit également proposé. Il les aidera à faire face à des situations parfois délicates.
 »


Valérie Noriega