Une parlementaire au chevet des agriculteurs sinistrés


Agriculture


22 mai 2020

La Chambre d’Agriculture du Var a procédé à une première évaluation des dégâts.

Ces intempéries ont provoqué de forts impacts sur la production agricole, notamment sur le Centre Var. Aussi, l’élue, pour mieux appréhender la situation, s’est rendue à Tourves à la rencontre d’un maraîcher et d’un viticulteur.

La parlementaire explique : « Je veux témoigner tout mon soutien auprès des agriculteurs, qui subissent déjà les répercussions économiques et sociales de la crise sanitaire actuelle. Je suis en contact auprès des acteurs agricoles et élus du territoire afin de soutenir le plus rapidement possible les demandes d’aides ».

« Les professionnels concernés se trouvent dans une situation d’urgence, privés de leur outil de travail et sont de manière générale très inquiets pour l’avenir de leur exploitation. Et de nombreux agriculteurs n’ont pas les revenus suffisants pour assurer leurs récoltes, le prix des assurances étant trop élevé et les catastrophes successives des dernières années (sécheresses, gelées) ont fortement affecté les trésoreries.
Ces épisodes répétés compromettent également les prochaines récoltes. Ces conditions exceptionnelles s’ajoutent à une situation économique difficile en matière agricole, alors que la filière doit bénéficier de tout notre soutien »
, a constaté la députée.

C’est pourquoi la Chambre d’Agriculture du Var a procédé à une première évaluation des dégâts pour disposer d’un bilan consolidé de ces intempéries qui ont occasionné des pertes de récoltes significatives.


Gilles Carvoyeur