A La Londe-les-Maures, priorité à la qualité de vie et à l’environnement


Politique


25 mai 2020

François de CANSONS répond aux questions pour Les Petites Affiches.

Depuis la sortie du confinement, quelles sont vos préoccupations ?

François de CANSON. Désormais, nous sommes mobilisés à préparer la suite, voire l’après, qui sera aussi complexe et dense mais également porteur d’espérances. Après la réouverture des écoles et du périscolaire, après celle des commerces, des plages et du marché dominical, après celle du collège, nous sommes plus que jamais concentrés sur la prise en compte des graves difficultés que vont rencontrer nos entreprises locales.

Comment envisagez-vous ce 3ème mandat ?

FdC. Être maire ne s’improvise pas. Le devoir d’un élu consiste à se montrer en permanence digne de la confiance de ses concitoyens, à rassembler, à donner le meilleur de soi-même, et puis surtout, il faut aimer les gens… Il faut, je le crois, un sens aigu de la relation à l’humain. La politique, au sens noble du terme, telle que je la conçois, ne peut s’envisager sans une relation et une approche privilégiées des élus avec la population.

Quel sera son point fort ?

FdC. Que le niveau de vie des Londais ne soit pas mis à mal, en proposant des services publics performants à la hauteur des attentes. Nous poursuivrons la dynamique positive pour notre ville, en continuant à œuvrer à une solidarité sans faille qui est notre marque de fabrique et qui renforce notre cohésion. Solidarité qui s’exprimera avec nos territoires voisins au sein de Méditerranée Porte des Maures. Je souhaite une Ville où la qualité de vie et l’environnement sont une priorité. Répondre aux défis écologiques passera par des améliorations au quotidien pour les habitants.


Gilles Carvoyeur