A Toulon, un avant et un après Covid pour Hubert Falco


Politique


28 mai 2020

Réélection du maire Hubert FALCO.

Le 15 mars, la liste emmenée par Hubert Falco était réélue avec 61,39% des voix, le plébiscitant pour la quatrième fois maire de Toulon, et pour la troisième fois consécutive dès le premier tour. Au soir du 1er tour, Hubert Falco était le seul maire des villes-centres des 22 Métropoles de France à être réélu.

CENTRALISATION PARISIENNE

En préambule, Hubert Falco s’est exprimé sur la crise sanitaire et économique : « Ce sont les maires qui étaient aux premières lignes et qui ont pris les décisions, avec réactivité et anticipation mais toujours dans le respect des règles de la République ».
« Cette crise est l’épreuve d’une génération. Elle nous rappelle par sa soudaineté, sa brutalité, son caractère quasi universel, son expansion, que l’histoire peut être tragique. Elle a démontré dans sa gestion, que l’humain est beaucoup plus important que tous les systèmes lourds et centralisés, souvent désorganisés. Elle a démontré que la fin de la centralisation parisienne s’impose aujourd’hui. On ne doit plus décider d’en haut ».

Malgré tout, le maire de Toulon conserve son ambition intacte pour la ville, dans un esprit d’ouverture : « Ouverture sur la connaissance, la créativité, la formation, l’économie, la recherche, ouverture qui s’appuie sur la poursuite de la revitalisation du centre-ville et des quartiers, ouverture sur un nouveau modèle, écologique, économique, sociale et démocratique, ouverture sur le développement numérique, ouverture sur l’environnement naturel et sa protection, ouverture sur la Méditerranée avec un grand projet pour valoriser le littoral ».


Gilles Carvoyeur