Sur les chantiers du BTP, le masque, l’alpha et l’oméga de la reprise


Santé


16 juin 2020

La Fédération choisit le sésame pour ses adhérents

Souvenons-nous. A cette date, il n’y a pas de masque en France et ceux qui y entrent ou y sont fabriqués sont réquisitionnés par l’État.

ACTION SYNDICALE DE PREMIER PLAN

Mesurant l’enjeu, la Fédération du BTP du Var choisit de tenter l’exploit et d’acquérir le précieux sésame pour ses adhérents !
En 48 heures, 150 entreprises commandent 80 000 masques. La Fédération passe commande auprès de plusieurs fournisseurs les 16 et 17 avril. Une première livraison intervient, dès le mardi 21 avril, pour fournir 30 000 premiers masques aux adhérents, leur permettant de sécuriser la reprise d’activité sur les chantiers où les mesures de distanciation physique ne peuvent être respectées. D’autres livraisons dans les premiers jours de mai complètent les commandes initiales.
En moins d’un mois la Fédération a distribué près de 100 000 masques, achetés par près de 170 entreprises adhérentes qui ont pu reprendre l’activité en sécurité. Une action syndicale de premier plan.

Au cœur de la crise sanitaire, la Région Sud prend la décision d’accompagner la reprise de l’activité économique en dotant le secteur du BTP de 200 000 masques. En association avec les deux fédérations régionales du Bâtiment et des Travaux Publics, cette aide est dirigée vers les entreprises de moins de 10 salariés.
La Fédération du BTP du Var apporte sa contribution en rationalisant la distribution en plusieurs points de collectes dans le département.

Ainsi, plus de 30 000 masques sont attribués à 450 entreprises adhérentes dans les trois points de collecte de La Valette, Fréjus et Draguignan. Un coup de pouce apprécié par les TPE du secteur !


Gilles Carvoyeur