Retour en entreprise après le télétravail, "Entre soulagement et inquiétudes"


Paroles d’expert


22 juin 2020

Par Sophie Zorgno Directrice, Association Soform’act à Nice

Certains ont retrouvé ou retrouveront avec joie et plaisir, leur bureau, leurs dossiers et les habitudes de l’entreprise.
Pour d’autres, la période de confinement a favorisé l’introspection et d’autres encore ont trouvé un nouvel équilibre de vie.
De nombreuses questions animent les collaborateurs en ce moment : doivent-ils toujours poursuivre les objectifs fixés en début d’année ou lors de leurs entretiens ? va-t-on revenir au modèle et aux critères établis avant la crise ? Il est certain que des changements importants ont impacté la stratégie de leur structure et des missions de chacun.
Conseil : établir une « nouvelle feuille de route » co-construite avec son collaborateur.

L’évolution rapide de cette crise, les mesures gouvernementales, parfois contradictoires, les décisions des organisations font que « la vérité d’hier est différente de celle d’aujourd’hui et surement de celle de demain ». Les collaborateurs attendent donc qu’on les guide dans cette confusion et cette incertitude
Conseil : avoir un discours authentique, clair et transparent sur l’impact de la crise sur l’entreprise, sur son état financier et les difficultés potentielles Chaque individu a vécu le confinement différemment.

Certains étaient en télétravail, d’autres en activité partielle, certains devaient « faire avec » la garde d’enfants, un deuil, la maladie. Depuis le déconfinement, les émotions ressenties et l’appréhension du retour au travail varient pour tous.
Conseil : écouter, prendre en compte l’angoisse qui peut encore bloquer certains, et aider ses collaborateurs en les faisant réfléchir sur des faits concrets, en les projetant dans l’avenir pour « casser » les blocages.

Il est évident que les premiers instants du retour au travail n’ont en rien ressemblé à un « banal retour de vacances » et donc, que les collaborateurs ne pouvaient pas tous reprendre leurs missions instantanément et simplement.
Conseil : avoir des temps d’échange lors de la reprise du travail, sous la forme de bilans collectifs et individuels et trouver ensemble comment remettre tous les compteurs à niveau.

A la suite du confinement, il est possible que certains collaborateurs soient démotivés. Les raisons sont variées : des méthodes de travail bousculées, un manque ou une mauvaise communication, l’abandon de certains managers, la surabondance des outils numériques, l’incertitude, l’inconnu...
Conseil : remercier sincèrement ses collaborateurs personnellement et ses équipes et donner des marques de reconnaissance sincères, retrouver des repères, réinstaller des routines de travail, des rituels, sécuriser le quotidien. En effet : la motivation et l’implication des collaborateurs est lié au bien-être psychologique

Et puis 66% des personnes qui ont été en télétravail ont apprécié et y ont trouvé des sources d’épanouissement.
Conseil : lister avec les équipes les éléments qui ont bien fonctionné et qui peuvent être pérennes. Cela peut « nourrir » les réflexions sur une organisation optimisée du travail. Ne pas avoir peur de réorganiser et adapter l’activité de l’entreprise. C’est-à-dire, continuer à favoriser du télétravail autant que possible.
Quand le télétravail n’est pas possible, alterner les équipes et/ou flexibiliser les horaires d’arrivée et de départ des salariés. Identifier les postes ou services dont la présence est indispensable et les services ou activités qui peuvent être réalisés à distance.

SOFORM ACT peut vous accompagner dans la mise place de ces mesures qui favoriseront un retour de vos collaborateurs, plus apaisé et donc plus porteur de possibles. Plus le collaborateur est bien, plus il va être motivé et plus il sera la courroie de transmission efficiente de la reprise. Il optimisera ainsi l’activité de l’entreprise dans cette conjoncture encore incertaine.


Par Sophie ZORGNO, Directrice, Association Soform’act à (...)