Atelier numérique d’Orange : comment protéger ses appareils électroniques ?


Economie


26 juin 2020

Orange propose régulièrement des ateliers accessibles à tous pour donner des conseils

Comment sécuriser ses appareils ?

- La mise à jour : pénible mais essentielle pour gagner en sécurité

Il existe de nombreuses astuces simples et efficaces à réaliser au quotidien, pour protéger au maximum ses appareils. La première : que ce soit sur téléphone, sur tablettes ou sur ordinateur, il faut commencer par réaliser ses mises à jour. C’est parfois pénible, cela prend du temps, il faut avoir une bonne connexion au réseau, il faut être branché au secteur ou avoir au moins 50% de batterie, bref, cela a beaucoup de contraintes, mais ces mises à jour sont primordiales. Elles apportent des améliorations aux logiciels utilisés au quotidien. Ce qu’il faut savoir, c’est que la plupart du temps, ces améliorations comportent de nouveaux dispositifs qui visent à améliorer les systèmes de sécurité de l’application ou de l’appareil. Ce qui permet, par la suite, de protéger ses données personnelles.

- L’antivirus : le protecteur

Ensuite, il faut aussi penser à installer des antivirus. Attention, il faut garder en tête que les antivirus gratuits ne protègent qu’à moitié votre ordinateur/tablette. Le conseil des experts d’Orange est d’installer, en fonction des moyens financiers de chacun, un antivirus payant et plus précisément un antivirus de suivi de vos matériels. Qu’est-ce que c’est ? Un simple abonnement (mensuel ou annuel) qui vous permet de protéger tous vos appareils en même temps grâce à une seule inscription. Pour optimiser la protection des informations personnelles, les systèmes payants ont un atout que les systèmes gratuits n’ont pas, ils sont créés avec une option de sauvegarde automatique des données de l’utilisateur. Utile en cas de bug ou de crash d’un appareil.

- La sauvegarde : utile et rapide

En parlant de sauvegarde, il est aussi important de penser à enregistrer de temps en temps et manuellement ses données importantes. Il est possible de procéder à des sauvegardes virtuelles via le Cloud ou des services payants de sauvegarde numérique proposés par certains opérateurs. Mais pour ceux qui n’ont pas confiance, il est possible de transférer tous ses dossiers importants sur des objets externes, tels que le DVD, la clé USB ou encore le disque dur externe.

À noter  : si vous enregistrez vos documents sur un élément externe à votre ordinateur, il est conseillé de ne pas ranger ces éléments avec votre matériel informatique. En cas de cambriolage, si votre ordinateur est dérobé, les voleurs ne mettront pas automatiquement la main sur vos stockages externes.

- Privilégiez le partage de connexion à la connexion aux réseaux publics

Vous connecteriez-vous à un réseau Internet inconnu ? Et bien, c’est la même chose pour les réseaux publics des restaurants, magasins, cinémas, médiathèques, etc. Dites-vous que si vous y avez accès, les hackers y ont aussi accès. Si vous avez besoin de vous connecter d’urgence, privilégiez votre partage de connexion Internet. Celui-ci consomme effectivement une partie de votre forfait téléphonique, mais au moins, il est sécurisé, et surtout très pratique (que ce soit via USB, Bluetooth ou Wifi).

Attention : Une distinction est tout de même à faire entre la connexion aux réseaux publics et la connexion aux réseaux publics-privés, comment dans les hôtels. Ici, les codes d’accès internet ne sont fournis qu’aux clients et sont modifiés régulièrement. Ils sont donc sécurisés.

Ces petits conseils, livrés par Orange, peuvent être appliqués au quotidien. Cela ne veut pas dire que vous ne vous ferez jamais hacker, mais cela vous protégera au maximum contre d’éventuels vols de données ou de tentative de piratage de vos appareils.

Pour rappel : les données personnelles, c’est quoi ?

D’après la Loi Informatique et Liberté de 1978, les données personnelles ont été définies comme étant toutes les informations pouvant servir à identifier une personne. Cela veut dire : noms et prénoms, adresse mail ou physique, numéro de téléphone, numéro de carte bancaire, identifiants clients, mots de passe, utilisation de photo pour la création d’un abonnement quelconque sur une application mobile, traces de connexion à un site internet, traces d’achats ou de ventes en ligne ou encore la localisation à un instant T.
Le partage d’informations personnelles se fait au quotidien, parfois même sans que l’on s’en rende compte, c’est pour cela qu’il faut apprendre à maîtriser leur diffusion et ne fournir que les informations essentielles et utiles.


Marion Rolland