Caisses d’Épargne du Sud et ErilIa : création d’une foncière pour construire 6 000 logements


Environnement


1er juillet 2020

Un investissement de 400 millions pour un programme de construction de logements

Leur objectif est de favoriser la reprise de la production de logements neufs, activité fortement impactée par la crise sanitaire, et de répondre durablement à la demande de logements intermédiaires, en forte croissance dans la région Sud. Pour amplifier leurs actions, la Caisse d’Épargne CEPAC et la Caisse d’Épargne Côte d’Azur, ont donc créé une Foncière avec Erilia, entreprise sociale pour l’habitat à compétence nationale. Les trois associés s’engagent à acquérir à court terme plus de deux mille logements locatifs intermédiaires auprès de promoteurs afin de contribuer à la relance de l’activité économique de la filière BTP.

Présence dans les Alpes-Maritimes

Cette Foncière Logements annonce investir, sur quatre ans 400 millions d’euros dans l’acquisition de logements neufs intermédiaires. Cet engagement se traduira "par de la création d’activité pour le secteur du bâtiment. Six mille emplois directs et indirects, du maçon au couvreur, du chef de chantier au chef d’entreprise, seront potentiellement nécessaires pour mettre sur le marché ces deux mille logements à loyer maîtrisé" ont chiffré ces investisseurs
À l’échelle de la région Sud, ce plan de relance d’envergure du logement représente "un levier positif pour la reprise de l’activité économique de la région".
Cet engagement aura aussi des retombées sociales dans une région où le logement est la problématique numéro 1 des familles. Ces acquisitions vont permettre de répondre rapidement à la demande croissante de logements intermédiaires, notamment pour les classes moyennes actives. Près de 72% des logements locatifs relèvent du privé. Le logement locatif intermédiaire viendra "combler un besoin des classes moyennes qui ne peuvent accéder à la location dans le privé, mais qui dépassent les plafonds de ressources pour obtenir un logement social". Les programmes permettront de favoriser la mixité de peuplement et le parcours résidentiel des habitants. L’offre de logements intermédiaires est complémentaire du logement social et de l’accession à la propriété. Les projets sélectionnés répondront aux dernières exigences architecturales et environnementales.
Erilia, présente dans les A-M, gère un patrimoine de 61 208 logements en France, logeant 125 000 personnes.


Jean-Michel Chevalier