Le Festival OVNi revient pour sa 6ème édition du 20 novembre au 6 décembre 2020


Sorties


6 juillet 2020

OVNi reviendra pour une 6ème édition avec pour nouvelle marraine Muriel Mayette-Holtz.

Depuis 2015, ce festival unique sur la Côte d’Azur célèbre l’image en mouvement grâce à un projet collaboratif initialement conçu par Odile Redolfi dans les chambres de l’Hôtel Windsor.

Aujourd’hui, ce sont plus de 25 lieux qui se sont fédérés autour d’un même engagement : la promotion de l’art vidéo et de l’image en mouvement.

Comme chaque année, le festival se déploiera en trois volets :
- OVNi en ville, un parcours d’art proposé par différents lieux culturels et insolites
- OVNi à l’hôtel, avec des artistes qui s’invitent dans l’intimité des chambres
- OVNi Galerie – Salon Camera Camera, une foire d’art contemporain à l’Hôtel Windsor

Muriel Mayette Holtz - Marraine du Festival OVNi 2020 DR

Le parcours OVNi en ville sera à découvrir du 20 novembre au 6 décembre 2020. OVNi à l’Hôtel & OVNi Galerie s’y grefferont quant à eux du 4 au 6 décembre.

Une édition 2020 synonyme de nouveauté

Alors que les établissements participants et les artistes invités seront dévoilés quelques semaines avant l’événement, le Festival OVNi annonce d’ores et déjà une 6ème édition qui marquera les esprits. Nouvelle équipe, nouveau site, nouveaux lieux partenaires mais aussi nouvelle marraine en la personne de Muriel Mayette-Holtz, Directrice du Théâtre de Nice.

OVNi 2020 se construira autour des mots d’un poème d’Allen Ginsberg : A Lion in My Room.

Un titre qui, pour Bérangère Armand, curatrice du festival, prend tout son sens aujourd’hui. «  Quand ce titre nous est apparu en janvier dernier, nul n’avait prévu la catastrophe que causerait le Covid 19. Ces mots sont extraits du poème d’Allen Ginsberg : The lion for real. Dans ce poème, le narrateur rentre chez lui et trouve un lion dans son salon. Il tente de lui échapper, mais n’y parvient pas. Il raconte sa mésaventure, mais personne ne le croit  ».
« Ce récit semblait alors résumer notre époque. Scientifiques, lanceurs d’alerte, artistes s’adressaient déjà à nous pour pointer nos lions. Pourtant, souvent, nous nous entêtions à vivre presque comme s’ils n’existaient pas. Depuis, A Lion In My Room prend un sens supplémentaire. La réalité de la pandémie s’impose à chacun de nous. Du jour au lendemain, nous voilà tous confinés, enfermés face à nous- même et à la situation. OVNi 2020 se fait le reflet de nos lions, de nos défis personnels et collectifs, de nos combats et questionnements  ».


Valérie Noriega