Lancement de l’appel à projet sur la transformation et le développement des structures d’insertion par l’activité économique


Economie


15 septembre 2020

Cet appel à projet doit permettre ou la création d’emplois pour les personnes en insertion

Cet appel à projet est destiné à financer à la fois des projets d’investissement ou de développement de structures existantes ou des créations de structures nouvelles, et des démarches de professionnalisation de certaines structures. Il s’inscrit dans la volonté du Gouvernement de poursuivre la trajectoire de croissance fixée par le Pacte d’ambition pour l’IAE (Insertion par l’activité économique) et d’assurer une relance inclusive.

Les ministres appellent donc toutes les structures concernées par cet appel à projet exceptionnel à déposer leur candidature d’ici le lundi 2 novembre 2020, auprès de leur interlocuteur à la DIRECCTE.

Les projets devront notamment permettre le maintien ou la création d’emplois pour les personnes en insertion

Leur qualité sera appréciée en fonction de leur viabilité économique et de l’accompagnement socioprofessionnel des personnes en insertion. Les projets retenus feront l’objet d’un suivi précis tout au long de leur mise en œuvre (12 mois, pouvant aller jusqu’à 18 mois). Le financement, par le biais du Fonds de Développement de l’Inclusion (FDI), s’élèvera à 55% du coût des projets (jusqu’à 75% à certaines conditions).

Après le premier axe du dispositif de soutien (destiné à permettre aux structures de résister à la crise), ce deuxième axe permettra au secteur de sortir encore plus fort de la crise. L’objectif du Gouvernement est clair : poursuivre le développement du secteur de l’IAE et accompagner sa transformation, par sa consolidation et par la création d’activités nouvelles.

«  Les structures d’insertion par l’activité économique ont besoin de se transformer pour mieux résister aux aléas et se consolider. C’est tout l’objet de cet appel à projet, qui doit permettre aux structures de mieux préparer l’avenir. J’encourage toutes les structures concernées à se saisir de cet outil pour que la crise que nous traversons soit une véritable opportunité d’aller de l’avant », explique Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

Pour Brigitte KLINKERT, ministre déléguée auprès de la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, chargée de l’Insertion, «  le Gouvernement est pleinement mobilisé pour atteindre les objectifs fixés par le Pacte d’ambition pour l’IAE. En développant le secteur, nous créerons aussi de nouvelles opportunités pour les personnes en insertion, notamment dans les secteurs de l’aide à la personne, du BTP ou de la transition écologique, qui sont des secteurs qui recrutent ».


Valérie Noriega