L’appel de la Brasserie du Comté qui lutte pour sa survie ??


Economie


23 mars 2021

La tempête Alex a noyé la Brasserie du Comté installée à Saint Martin-Vésubie. Depuis, l’entreprise essaye de survivre et fait savoir qu’elle cherche « des solutions pérennes pour continuer son activité ».

Dans un premier temps, des collègues brasseurs indépendants du département ont fabriqué et commercialisé une bière solidaire appelée la « Comté sur Nous » et mis en ligne une cagnotte dont la totalité des recettes a été reversée à la brasserie en février. Celle-ci indique avoir aussi bénéficié rapidement des aides mises en place par le « Fonds Exceptionnel de Solidarité » financé par les collectivités territoriales (Département 06, Métropole, Communauté de la Riviera Française, Région Sud, CMAR PACA, CCI Nice Côte d’Azur et leurs partenaires, Direction des Finances Publiques, Urssaf) qui ont permis de faire la transition entre la destruction et les reprise de la production.

L’entreprise s’est ensuite installée chez des brasseurs de Peille et de Nice Saint Isidore en louant le matériel de production grâce aux indemnités assurantielles qui couvraient les pertes d’exploitation. «  Les dirigeants de la Brasserie du Comté ont exploré toutes les solutions durables possibles et raisonnables pour reconstruire son outil de travail.? La Vallée de la Vésubie est restée l’axe de priorité : cinq de ses sept salariés y habitent, l’âme et l’histoire de la Bière du Comté découlent du Boréon et son histoire s’y inscrit depuis ? neuf ans maintenant  » expliquent les entrepreneurs.?

L’équipe espère pouvoir continuer son activité _ DR Côte d’Azur France – Yann Savalle.

Mais face aux nombreuses incertitudes liées à la relocalisation, elle étend les recherches à la Vallée du Haut-Var, au secteur de la Zone Industrielle de Carros puis à la Plaine du Var. Quatre pistes sérieuses ont été retenues dans la Plaine du Var tandis qu’une douzaine d’entreprises Saint-Martinoises détruites envisagent la création d’une zone d’activités sur des terrains communaux du quartier du Touron. Ce dossier est transmis à la Métropole, compétente en matière d’économie, au préfet de la reconstruction Xavier Pelletier et les choses paraissent en bonne voie.

« Aujourd’hui, de manière inexpliquée, les entreprises concernées par la relocalisation sont sans nouvelles du projet. A ce stade, toutes les réunions de terrain ont été annulées sans explication. Pourtant, il a été rappelé à de nombreuses reprises aux autorités concernées qu’au 1er octobre 2021, les assurances arrêteront de compenser les pertes d’exploitation des entreprises sinistrées » déplore la Brasserie du Comté. Qui réfléchit « à sa fermeture administrative et par conséquent à la mise au chômage de ses salariés (…) L’heure est désormais critique d’autant plus que les délais de commandes pour la livraison des unités de production sont de six mois. Pour des raisons inexpliquées, les horizons de relocalisation à Saint-Martin-Vésubie reculent à mesure que les mois défilent. Pourtant les clients sont au rendez-vous, la demande ne cesse de croitre, un mouvement populaire s’est emparé du destin de la Brasserie du Comté et la volonté de ses dirigeants est plus que jamais au rendez-vous mais la fin d’une success-story semble s’annoncer pour cette entreprise si aucune solution de relocalisation ne s’offre à elle rapidement... et pourtant la commune de Saint-Martin-Vésubie possède un terrain, celui du quartier du Touron, suffisant pour relocaliser non seulement la Brasserie mais toutes les entreprises impactées, voire même des nouveaux porteurs de projets capables d’insuffler un nouvel élan à l’activité économique locale ».

La brasserie recherche donc toujours activement un point de chute pour ne pas disparaître…

J'apporte mon soutien à la Brasserie du Comté, brasseur de bière locale dont les locaux situés à Saint-Martin-Vésubie ont été détruits par la tempête Alex ??https://t.co/9OuPc6V19E pic.twitter.com/HfcVuXOiCI

— Dominique Estrosi-Sassone (@Dominiq_Estrosi) March 25, 2021


Jean-Michel Chevalier