Nice propose un service municipal dédié pour aider les nouveaux Niçois à s’installer !


Brèves


30 avril 2021

Nice, classée 1ere ville de plus de 300 000 habitants au palmarès 2021 des villes et villages où il fait bon vivre, attire chaque année de nouveaux résidents. Pour permettre à ces nouveaux Niçois de s’installer en toute sérénité, Christian Estrosi a souhaité, dès 2015, qu’un service de proximité leur soit dédié afin de les aider et de les accompagner. Pour la nouvelle mandature, ce service de proximité, dont la délégation a été confiée à Marie-Claire Lellouche, conseillère municipale, s’enrichit de quelques nouveautés et s’adapte à la situation sanitaire.

Il n’est pas toujours facile de débarquer en terre inconnue même si celle-ci offre des paysages de cartes postales. Il faut gérer les démarches administratives, trouver des activités pour les enfants, les bonnes adresses pour profiter de tous les avantages offerts par la ville… Pour une installation sans stress, les nouveaux Niçois bénéficient donc d’un service de proximité entièrement dédié qui, en cette période marquée par la crise sanitaire, de crise se décline sous plusieurs formes :

- Un service municipal dédié proposé sur simple inscription au 04 97 13 52 25 ou par courriel à nouveauxnicois@ville-nice.fr

- Un guide gratuit des services clés pour bien s’installer, disponible dans les établissements recevant du public et consultable en ligne.

-  Une vidéo d’accueil, mise en ligne en avril sur le site de la Ville de Nice et sur les réseaux sociaux, dans laquelle Marie-Claire Lellouche, conseillère municipale subdéléguée aux nouveaux Niçois, souhaite la bienvenue et présente ce service de proximité.

-  Des visioconférences avec la participation des élus pour présenter les différents services de la Ville et découvrir son histoire et son riche patrimoine.

Ce dispositif sera complété par l’organisation d’évènements fédérateurs tels que des visites guidées de la ville, des cafés participatifs et une cérémonie d’accueil des nouveaux Niçois (dès que les conditions sanitaires permettront de réunir à nouveau du public).


Valérie Noriega