Tour de France : l'opérat

Tour de France : l’opération "La Route Se Partage" adaptée aux conditions sanitaires

Cette édition 2020 du Tour de France sera forcément différente des précédentes, dans un contexte pandémique et des mesures sanitaires strictes mises en place par l’organisation. Le dispositif La Route Se Partage est donc modi é par rapport aux précédentes éditions pour répondre aux contraintes et limiter les risques pour le public et pour les permanents travaillant sur l’épreuve.

Depuis 6 ans, le partenariat entre l’opération La Route Se Partage (LRSP) et le Tour de France, portée par la délégation à la Sécurité Routière et le Tour de France, vise à faire évoluer les mentalités de tous les usagers de la route, motorisés ou non, pour un plus grand respect mutuel. La présence du dispositif LRSP sur la grande boucle 2020, même s’il est allégé, permettra de sensibiliser le grand public à la fragilité des cyclistes et rappeler les règles du code de la route en faveur d’un partage plus serein de la chaussée. Pour rappel, en 2019, sur les routes de France, 187 cyclistes sont décédés, et plus de 4 500 ont été blessés.

La trentaine de stands mis en place chaque année aux départs et arrivées d’étapes et animés par les coordinations sécurité routière locales sont annulés en 2020, sauf sur les deux fan parks de Nice et Châtelaillon-plage, animés par les coordinations SR des Alpes-Maritimes et de la Charente-Maritime.
L’objectif est de rappeler les règles du code de la route et les bons comportements à adopter pour un meilleur partage de la route, que l’on soit conducteur, cycliste, adulte ou enfant.
Parallèlement, les coordinations des départements concernés par l’itinéraire du Tour 2020 réaliseront, pendant la durée de l’épreuve, des actions de sensibilisation en rapport avec le partage de la route dans des écoles, des entreprises ou sur le domaine public.

Par ailleurs, l’opération sera présente dans la caravane publicitaire grâce à deux véhicules aux couleurs de La Route se Partage – Sécurité routière portant un message simple mais primordial : pour doubler un cycliste, on s’en écarte d’au moins 1,50 mètre (1 m en ville). Des bracelets enrouleurs et porte-clés réfléchissants, accessoires sécurisants pour être mieux vu sur la route, seront distribués au public sur le bord de la chaussée.

Les rappels de réglementation et les conseils La Route Se Partage seront diffusés sur France TV par Thomas Voeckler et sur le réseau des radios France Bleu. En parallèle, une journée sera consacrée à la sécurité des cyclistes lors d’une étape qui reste à définir (une communication sera faite ultérieurement).

Ces rappels à la réglementation et au bon sens prennent encore plus d’importance cette année, la pratique du vélo s’étant fortement accrue depuis la sortie du confinement. Les collectivités aménagent l’espace urbain pour faciliter les déplacements à deux roues, et les incitations gouvernementales avec la mise en place d’aides financières font que l’usage du vélo devrait poursuivre sa croissance, cette tendance étant bien partie pour durer. Il est donc capital de poursuivre et accroître les actions de sensibilisation et faire de la pédagogie auprès de tous les publics pour une meilleure cohabitation entre tous les usagers.

Visuel de Une : DR Sécurité routière

deconnecte