HIPPODROME DE LA CÔTE

HIPPODROME DE LA CÔTE D’AZUR : QUAND LE TROT FAIT SON SHOW

En langage de parieurs, on appelle cela des "réunions". De six à neuf courses sont organisées par soirée sur les pistes du bord de mer. Du grand spectacle !

Question : où faire monter son taux d’adrénaline tout en passant une bonne soirée avec des animations gratuites pour les enfants (baptêmes en poney, balade en sulky et structures gonflables ) ? Où profiter d’un superbe spectacle en
dînant bien installé dans un restaurant offrant une vue panoramique sur une immense étendue gazonnée et sur la mer ?
Mais à l’hippodrome de Cagnes, pardi ! Il est, en nombre de réunions, le premier en province et le second en France, derrière Vincennes. Un terrain de "jeux" apprécié des parieurs pour son cadre
exceptionnel, son air chic et décontracté, et sa météo forcément clémente.

Paris mutualisés
Cet été, Cagnes a programmé pas moins de vingt-deux soirées en juillet et août. Elles représentent un total de 135 courses pour les trotteurs et deux courses de plat pour des pur-sang arabes. Des rendez-vous suivis par les parieurs fidèles et souvent passionnés, mais aussi par les vacanciers qui viennent en famille se distraire et miser quelques euros.
"Le principe, c’est que la masse globale des paris collectés est ensuite répartie entre les gagnants. Bien sûr, l’Etat se sert au passage (environ 15%, ndlr) mais les gains sont ensuite nets d’impôts" explique le
directeur des réunions, Thomas Roucayrol.
Il s’occupe aussi de l’administration de la société des courses de la Côte d’Azur, association 1901
présidée par Maître François Forcioli - Conti, qui gère l’activité de l’hippodrome. Lequel emploie à l’année 52 salariés en équivalent temps plein, dont 32 en permanence, et plus pendant les meetings d’hiver et d’été.
Directeur technique, Gwenaël Nau a la responsabilité de l’entretien des installations et du terrain de soixante hectares, qui appartient à un syndicat de communes, dont Cagnes.

Des pistes adaptées
Car tout doit être parfait pour recevoir des athlètes de haut niveau, chevaux et drivers, en particulier les différentes pistes : la "polytrack" de 2200 mètres en matériau spécial permettant de courir par tous temps, celle en gazon de 2000 mètres pour les courses de plat, celle pour les courses d’obstacles (haie ou steeple-chase), celle en sable de 1309 mètres pour le trot, sans compter les nombreuses pistes d’entraînement situées en plein cœur de ce "parc".
C’est moins connu, mais l’hippodrome dispose également d’un centre d’entraînement ouvert à l’année qui reçoit jusqu’à une centaine de trotteurs et une dizaine de galopeurs, tandis que les 900 boxes ne sont pas suffisants - il faut en louer des supplémentaires - pour recevoir les 1100 chevaux qui peuvent être présents sur le site en même temps.
Dans une course l’autre soir, j’ai parié sur un cheval dont le journal Paris-Turf rappelait une précédente sortie : "A figuré sur un 5è rang, côté corde, s’est décalé dans la ligne droite, a bien fini". Cela paraissait de bonne augure, mais mes collègues devront encore attendre un peu avant de sabler le champagne...

Informations 04.92.02.44.44.
www.hippodrome-cotedazur.com
80 000 visiteurs par an pour les courses.
prochaines réunions :
samedi 20, lundi 22, mercredi 24, vendredi 26 et samedi 27 août.

deconnecte