Vie locale

Identification

12 septembre 2019

La mairie de Cannes (...)
profil
Proposé par Valérie Noriega
Les Petites Affiches

Depuis toujours impliquée dans la préservation du patrimoine végétal méditerranéen et pleinement consciente de la menace que représente le charançon rouge pour l’ensemble des palmiers azuréens, la mairie de Cannes propose et met en œuvre deux solutions complémentaires de détection précoce non impactantes pour l’Homme et la biodiversité. Parallèlement à ces actions sur le domaine public, la mairie incite les particuliers propriétaires de palmiers à obtenir ces nouveaux outils à des tarifs préférentiels car la lutte contre le parasite nécessite l’implication de tous.

Dans le cadre d’un dispositif ambitieux qui requiert la coordination de différents moyens de détection et de lutte biologiques pour obtenir une efficacité de résultat maximale, la mairie de Cannes met en œuvre une lutte globale et intégrée, associant des solutions biologiques et technologiques respectueuses de la biodiversité et des insectes pollinisateurs, incluant le marquage sémio-chimique végétal, le piégeage statique et la détection sismique intelligente.

Le marquage sémio-chimique : un répulsif naturel expérimental qui éloigne l’insecte de sa source de nourriture de prédilection et permet de le capturer

En déclenchant un processus d’attirance ou de répulsion, le marquage sémio-chimique constitue un moyen de contrôle comportemental de l’insecte à la fois performant et sans impact négatif. L’intégration de ce principe innovant dans les stratégies de lutte engagées contre les insectes phytophages est utilisé à Cannes en optimisation des dispositifs de piégeage. Lorsqu’ils sont installés sur des sites dépourvus de palmiers, ces dispositifs constituent des palmeraies leurres destinées à détourner les charançons rouges adultes de leurs cibles végétales et contribuent ainsi à réduire de façon significative la présence de l’insecte sur les palmeraies à protéger.

Simultanément à ces traitements biologiques, le nombre de pièges destinés à la régulation des insectes ravageurs est passé de 20 à 150 à Cannes

Convaincue par leur efficacité, la municipalité a installé 130 nouveaux pièges à charançons en juin 2019, en complément des 20 dispositifs déjà existants, portant ainsi à 150 le nombre de pièges dans la ville. Procédé préventif considéré comme l’axe prioritaire de lutte contre l’insecte, le piégeage est une solution de régulation des populations de ravageurs reposant sur des ensembles statiques composés de réceptacles et de diffuseurs de molécules odorantes (phéromones). Dans son implication écologique, la mairie s’est engagée à utiliser un principe biologique garantissant une neutralité totale pour l’Homme, l’environnement et les insectes polinisateurs.

Par un procédé unique, 50 (bientôt 70) détecteurs sismiques intelligents permettent de repérer précocement l’infestation du tronc

Si elle est détectée trop tard, l’infestation est difficilement enrayable. Pour y remédier, la mairie de Cannes a mis en place la détection sismique intelligente. Grâce à un sismographe hyper sensible, les détecteurs permettent d’analyser en continu la vie interne des palmiers et détectent la présence des larves de charançon dès leurs premiers jours (dès 7 millimètres). Un traitement rapide et ciblé permet alors d’augmenter les chances de survie de l’arbre. 70 capteurs sismiques, relevés régulièrement, sont en cours d’installation sur le territoire communal par la mairie.

La Mairie incite les particuliers à prendre part à la lutte en s’équipant à prix réduits

Pour que cette lutte biologique soit efficace, elle ne peut se limiter aux espaces publics. La mairie convie donc les Cannois à participer à la survie des palmiers, emblème du paysage méditerranéen.
Force de proposition et d’accompagnement, la municipalité a négocié avec son fournisseur des prix défiants toute concurrence pour l’achat de ces pièges afin de pouvoir permettre à tous d’unir ses efforts pour la préservation de la richesse naturelle de Cannes.
Des kits de piégeage au tarif préférentiel de 59€ au lieu de 79€ sont disponibles en s’adressant à la direction municipale des espaces verts.
À noter : les propriétaires de palmiers infestés doivent également déclarer le foyer au service du ministère de l’Agriculture en charge de la protection des végétaux sur le Département et intervenir sur l’arbre dans un délai de 15 jours.
Tous les conseils et contacts sont disponibles sur le site cannes.com ainsi que dans un dépliant disponible dans les points municipaux.

Le Charançon rouge du palmier

Originaire d’Asie, cet insecte ravageur a progressivement colonisé les six continents, dans plus de soixante pays. Arrivé en 2006 en France, ses larves se nourrissent des tissus frais de palmiers en creusant des galeries dans le tronc, provoquant ainsi la mort de la plante colonisée après quelques mois.

Visuel de Une DR Mairie de Cannes

deconnecte