Economie

Identification

19 juillet 2018

C'était mieux avant, (...)
C'était mieux avant, vraiment ?
Jean-Michel Chevalier
Les Petites Affiches

Il faut savoir d’où l’on vient pour comprendre où l’on va. Ce n’est pas Pierre Dac qui dira le contraire, lui qui prétendait que "l’avenir de Monsieur est devant lui et il l’aura dans le dos chaque fois qu’il fera demi-tour". Alors que tant de nuages noirs s’amoncellent sur le vieux continent, et que l’Europe
difficilement construite est menacée de toutes parts, regardons un peu dans quel monde nous vivions il y a seulement cinquante ans.
- En France, les accords de Matignon signés à la suite de mai 1968 ont remis les étudiants à leurs études, les ouvriers dans leurs usines (il y en avait encore à cette époque) et Georges Pompidou en orbite pour l’Élysée. Finalement, l’été fut moins chaud que le printemps...
- En Angleterre, on se déhanchait sur les Stones et les Beatles dans les pubs du swinging London.
- À Berlin, on travaillait déjà dur.
- À Mexico, Bob Beamon réalisait un bond énorme aux Jeux Olympiques, pulvérisant le record du monde.
Voilà pour l’actualité heureuse, d’une période de prospérité économique qui portait à la légèreté et à l’insouciance. Quoique...
- En Grèce, les colonels ont imposé leur dictature. Les opposants seront déportés sur des îles transformées en bagne, certains torturés. Cette chronique de la haine ordinaire a duré jusqu’en 1974. (Athènes, si proche de notre petit coin de Méditerranée).
- En Pologne, l’influence du grand frère soviétique insupporte de plus en plus la jeunesse. Des manifestations, des facultés fermées avant la première grande grève aux chantiers navals de Gdansk qui fut durement réprimée. (à deux heures et demie d’avion de Nice).
- En Espagne, le caudillo continuait à diriger d’une main de fer le pays derrière ses lunettes noires, sans doute pour ne pas voir les exécutions capitales avec un garrot, méthode barbare qui, en comparaison, fait passer notre guillotine pour une amie des droits de l’homme. (Madrid, à partir de 40 euros de la Côte d’Azur sur vol low cost).
- 400 000 soldats et 6 300 chars du "Pacte de Varsovie" déferlent sur la Tchécoslovaquie pour mater le Printemps de Prague, ville à 1 200 kilomètres seulement de Cannes par la route...
- Aux USA, la mobilisation d’une jeunesse flower-power et politisée permet de commencer à sortir de la guerre du Vietnam. Mais Martin Luther King est assassiné en avril à Memphis, juste avant le démocrate Robert Kennedy, candidat à la Maison Blanche. Émeutes, répressions, violences...

C’était mieux avant ? Oui, cela ne fait aucun doute : il n’y avait pas en ces heureux temps trop de sucre dans les plats cuisinés, pas de régimes amaigrissants inefficaces. Pas de ces grands problèmes de la vie auxquels nous sommes aujourd’hui confrontés...

C’était mieux avant, vraiment ?

deconnecte