Face au relâchement (...)

Face au relâchement constaté ce week-end, les mesures de confinement de la Ville de Nice renforcées

Ce matin, lundi 6 avril 2020, Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence- Alpes- Côte d’Azur a réuni Bernard Gonzalez, Préfet des Alpes-Maritimes et Xavier Bonhomme, Procureur de la République de Nice afin de faire un point de situation sur le respect des règles de confinement. Constat a été fait qu’un relâchement général avait gagné la population ces dernières 48 heures. Après l’interdiction de fréquenter les espaces publics, la fermeture du trottoir sud de la Promenade des Anglais, de la Coulée Verte, des plages de la ville, après la mise en place d’un couvre-feu entre 23 heures et 5 heures du matin, l’interdiction des locations de type Air BnB, Christian Estrosi a souhaité prendre de nouvelles dispositions dans la lutte contre le Covid-19 et renforcer les mesures de confinement.

Christian Estrosi : " J’appelle à la citoyenneté et au civisme de chacun. Car en plus de prendre des risques inconsidérés pour leur santé, ils mettent en danger la vie de leurs père, mère, enfants et proches. Un risque inacceptable, impardonnable et contre lequel je prendrai toutes les mesures possibles. Ce week-end, la police municipale de Nice, qui réalise un travail remarquable avec courage et dévouement au même titre que la police nationale, la force sentinelle et la gendarmerie, a effectué plus de 1000 contrôles et verbalisé près de 100 personnes pour non respect des règles de confinement et ce en à peine 4 heures dans les rues de Nice. Face à cette situation, j’ai décidé d’aller plus loin dans les mesures de confinement"

- certains secteurs de la ville ont pu être identifiés comme respectant moins les règles de confinement. En effet, les statistiques de verbalisation démontrent que certains quartiers regroupent une majorité de contraventions. Aussi, pour ces secteurs là, en lien avec la Préfecture des Alpes-Maritimes, je prendrai un nouvel arrêté visant à limiter les déplacements​ et interdire les regroupements. Toutes ces nouvelles mesures ont reçu l’appui du Préfet des Alpes- Maritimes et du Procureur de la République. Nous travaillons de manière collégiale, main dans la main, chacun représentant le maillon d’une chaîne avec un seul but : remporter la bataille contre le virus.
Aux niçois, je demande d’être le plus exemplaire possible. A ceux qui sont sortis ce week-end je leur demande de se ressaisir. A ceux qui sont restés chez eux, je leur dis de poursuivre leurs efforts et d’encourager leurs proches, voisins de rester chez eux. C’est un effort individuel crucial que nous devons consentir pour remporter une guerre collective ! »

Les mesures

- à propos des déplacements dits brefs, relatifs à la pratique sportive, aux promenades en famille ou aux sorties nécessaires pour les animaux domestiques, trop nombreux sont ceux dévoyant ces règles pour contourner les mesures du confinement. Trop nombreux sont ceux utilisant ce prétexte pour se retrouver entre amis, aller voir la famille ou tout simplement s’offrir un bol d’air au risque d’être contaminé et de contaminer leurs proches. C’est pourquoi, je prendrai un arrêté municipal pour encadrer les horaires de la pratique du sport. Il sera autorisé de faire du sport entre 6 et 12 heures ainsi qu’entre 18 et 20 heures,

- concernant le respect des règles sanitaires dans les commerces, là aussi de nombreux manquements ont été relevés par mes services. C’est pourquoi, dès ce demain, j’ai mis en place une équipe pluridisciplinaire des services de la ville de Nice afin de rappeler aux différents commerces les bonnes pratiques au niveau sanitaire et en matière de distanciation sociale. Il s’agit d’une équipe pluridisciplinaire avec pour vocation d’aider au mieux les professionnels,

- enfin, dans un délai de 7 à 10 jours, la ville de Nice sera en capacité de fournir à chacun de ses habitants un masque de protection réutilisable. Une fois la distribution effectuée, je prendrai un arrêté municipal afin de rendre le port du masque obligatoire dans les espaces publics.

Visuel de Une : Attention pas de pratique sportive individuelle entre 1h et 18h dès que l’arrêté municipal sera publié (illustration DR)

deconnecte