Economie

Identification

27 March 2019

Mécénat d'entreprise : (...)
profil
Proposé par Valérie Noriega
Les Petites Affiches

Réunis hier à Nice par ADMICAL à l’occasion de la 18e étape du Tour de France des mécènes, plus de 80 participants, entrepreneurs, porteurs de projets, collectivités et citoyens ont partagé leurs convictions sur le mécénat et le rôle sociétal de l’entreprise. Loin de n’être qu’un levier fiscal, le mécénat s’inscrit aujourd’hui dans une véritable stratégie d’entreprise et témoigne d’un engagement fort des entrepreneurs de la région. Cette manifestation mêlant rappels pédagogiques sur le sujet et témoignages inspirants de mécènes de toutes tailles a permis de donner aux participants les clés pour se lancer à leur tour ou prolonger leurs actions. Le mécénat, déjà bien ancré dans les Alpes maritimes, semble avoir de belles perspectives d’avenir !

L’entreprise de demain sera engagée ou ne sera pas

Si 9% d’entreprises sont aujourd’hui mécènes en France, il en reste encore 91% à convaincre*. Mais l’engagement pour l’intérêt général semble aujourd’hui un passage obligé pour les entreprises, poussées notamment par la génération des millénials en quête de sens et d’utilité sociale. Le mécénat est l’un de ces leviers d’engagement, et s’ancre de plus en plus dans la stratégie globale des entreprises. Et pour cause, il présente de nombreux bénéfices : expression des valeurs de l’entreprise, gain de visibilité, ancrage sur le territoire, ouverture à son écosystème, levier d’innovation et un système fiscal très attractif. Ainsi la Région PACA, forte de son identité, compte déjà de nombreuses entreprises et entrepreneurs mécènes sur son territoire. Le Baromètre régional faisait état de plus de 3 851 entreprises mécènes en PACA en 2016 (2,7 fois plus qu’en 2010) pour un total de dons déclarés s’élevant à 40,7 millions*. Plusieurs mécènes locaux ont témoigné hier soir dont la Banque Populaire Méditerranée, représentée par Jean-Pierre Fouchy, directeur adjoint communication et RSE : « Nous recevons plus de 3000 dossiers par an mais nous ne pouvons pas soutenir tout le monde. Nous nous concentrons donc sur les axes historiques de la Banque : le soutien à l’artisanat d’art, à la musique classique et au handicap en recherchant des partenariats locaux, dans la durée et qui permettent d’impliquer au maximum les salariés et sociétaires de la banque. »

Une démarche à la portée de tous : TPE/ PME lancez-vous !

NON, le mécénat n’est pas réservé aux grandes entreprises.

La preuve a été donnée lors de cette 18e étape en mettant à l’honneur plusieurs TPE et PME locales qui se sont lancées à leur échelle dans des démarches de mécénat financier, en nature ou en compétences.

Pour Sylvie Wohlgemuth, dirigeante de la PME EMR et mécène de plusieurs associations œuvrant dans le secteur de la solidarité : « Depuis que l’entreprise est en bonne santé financière, nous faisons des dons financiers et en compétences. Pourquoi s’en mettre plein les poches quand il y en a qui sont dans la misère ? Ça me parait naturel d’aider à mon échelle tout en veillant à la bonne santé financière de mon entreprise ». Le fondateur de la chaine de boulangeries locales Multari fait également partie des entrepreneurs engagés et altruistes. « Nous donnons nos invendus et nos produits à de nombreuses associations, notamment celles qui aident les enfants malades. Je n’ai pas beaucoup de temps à leur accorder mais je donne un coup de pouce à mon échelle à ces personnes qui font un travail formidable sur le terrain », rappelait hier Joseph Multari.
Un autre bel exemple d’engagement a été transmis hier par Arnaud Delcasse, fondateur de la TPE Scity.coop et fervent défenseur de l’économie sociale et solidaire. « A travers notre entreprise nous recherchons à avoir un impact sur l’insertion des personnes en difficulté. Notre modèle économique a été conçu pour que nous puissions reverser une partie des commissions pour aider ces personnes dans leur mobilité quotidienne. »

JPEG - 138.6 kb
Très belle affluence hier soir à Nice pour la venue de l’Admical : les entrepreneurs azuréens sont intéressés par cette démarche d’angagement sociétal qu’est le mécénat d’entreprises ! DR Admical

Cap sur le mécénat collectif

Suivant l’adage « Seul on va vite, mais à plusieurs on va plus loin », les démarches collectives peuvent être un bon point de départ pour se lancer dans le mécénat. Ainsi, Benjamin Mondou, dirigeant de l’agence immobilière Lafage et fondateur du club d’entreprises du Théâtre de Nice est venu témoigner. En 3 ans, cet amateur de théâtre a réussi à fédérer 160 entrepreneurs qui donnent chacun 1 000 euros par an pour aider à démocratiser l’accès au théâtre en le faisant sortir de ses murs (école, hôpitaux…). Un bel exemple de mutualisation des moyens au profit d’une cause commune. Le club de mécènes devrait à l’avenir élargir son champ d’action à d’autres structures culturelles.

Engagement, partage, identité, audace, sens, collaboration, liens, créativité… autant de mots hier qui ont fusé toute la soirée pour qualifier les nombreux partenariats en faveur de l’intérêt général qui existent sur le territoire.

« Admical et ses mécènes ambassadeurs de toutes les régions partent à la rencontre de leurs homologues afin de mieux faire connaitre le mécénat, ses avantages aussi bien pour l’entreprise que pour la société et construire avec les entrepreneurs les solutions d’avenir dans leur territoire, là où ils ont envie d’agir », explique François Debiesse, président d’Admical.

Admical va donc réaliser une vingtaine d’étapes sur 2 ans et demi.

Pour chaque étape du Tour de France des mécènes, pédagogie et témoignages seront au programme. « Notre objectif est de parler au cœur et à la raison des entrepreneurs parce que le mécénat se fait avec de la générosité, du plaisir tout en s’inscrivant dans la stratégie de l’entreprise », affirme Sylvaine Parriaux, déléguée générale.

Après Reims, la Roche-sur-Yon, Niort, Strasbourg, Toulouse, Caen, Bordeaux, Lille, la Seine-et-Marne, Lyon, Clermont-Ferrand, Aix-en-Provence, Perpignan, Besançon, Orléans, Biarritz, Lorient et Nice, Admical clôturera son Tour de France par une dernière étape au Havre le 21 mai puis un grand événement national sur le mécénat territorial à Metz le 14 juin.
Plus d’informations sur le site en cliquant ICI !

Admical, entrepreneurs de mécénat

Association reconnue d’utilité publique fondée en 1979, Admical a pour mission de donner aux entreprises et aux entrepreneurs l’envie et les moyens d’affirmer et de concrétiser leur rôle sociétal grâce au mécénat. Elle rassemble et représente les mécènes auprès des pouvoirs publics et des médias. Ses travaux sont notamment à l’origine de la loi du 1er août 2003 qui favorise le développement du mécénat et de la charte du mécénat qui compte près de 400 signataires. Admical informe la communauté du mécénat en proposant des contenus exclusifs disponibles sur Le Portail du mécénat (Baromètres du mécénat, Le Mag, L’Année du mécénat, la Base documentaire...). Elle accompagne mécènes et porteurs de projets grâce à des outils intelligents (e-Répertoire des mécènes, Les Repères Admical...), des services sur-mesure (formations, accompagnement juridique...) et des événements de sensibilisation et de professionnalisation du secteur (Mécènes Forum, Les Labs…). Le réseau Admical compte près de 200 Adhérents.

Visuel de Une : témoignages de 3 entrepreneurs niçois déjà engagés dans une stratégie de mécénat d’entreprises (DR Admical)

deconnecte