Un moment de poésie avec Fernando Pessoa au bord du Tage

En arrivant à Lisbonne le Tage nous appelle. Le premier panorama que l’on découvre est celui de deux colonnes dressées, majestueuses et insensibles aux remous des eaux. On ne peut s’empêcher de penser alors à Fernando Pessoa illustre poète portugais né à Lisbonne. Alors nous revient en mémoire ce poème appris à l’école primaire, que l’on récite en longeant le "Tejo", jusqu’à ce que nos pieds réclament grâce et nous imposent une pause.

deconnecte