Voyage en Asie, pour (re)prendre le temps

Notre visite du jour est une invitation à la contemplation douce et à la rêverie, une incitation à jeter l’encre sur le papier buvard et à la regarder devenir motif floral. Il existe justement à Nice un endroit qui invite à prendre son temps, un musée posé sur un lac parcouru d’oiseaux aquatiques, qui donne l’illusion de "flotter sur l’eau comme une fleur de lotus".
C’est ici que nous vous emmenons aujourd’hui, au Musée des Arts asiatiques dont l’harmonieuse architecture de marbre et de verre est signée de l’architecte japonais Kenzo Tange.

deconnecte