Sport

Identification

20 février 2012

Nouveau succès pour (...)
profil
François-Xavier Podvin
Les Petites Affiches

Pour la vingt-sixième année consécutive, la Ville de Cannes est l’hôte, jusqu’au 19 février, de l’Open International d’échecs. Dans le cadre du Festival des Jeux, le tournoi d’échecs est un événement incontournable qui s’adresse aux professionnels comme aux amateurs.

Dix-huit pays, 256 participants, près de 30 maîtres et grands maîtres internationaux et près de 230 joueurs amateurs. Voilà ce que représente le tournoi d’échecs du Festival des Jeux de Cannes. Il s’agit de l’un des rendez-vous les plus importants de la saison échiquéenne sur la Côte d’Azur et dans l’Hexagone. Chaque année, le tournoi d’échecs, inscrit parmi les disciplines représentées lors du Festival International des Jeux (FIJ), ouvre le bal. Les joueurs d’échecs –qui cohabitent avec les joueurs de dames- sont engagés depuis le lundi 13 février, soit quatre jours avant les autres compétitions… Les échecs sont une discipline sportive (Ils font partie des sports reconnus par le ministère des Sports). Ce jeu demande aussi bien des facultés physiques que mentales. En effet, de nombreuses compétences sportives sont mises en œuvre dans la pratique de cette activité. Concentration, psychologie, stratégie, maîtrise de soi et de ses émotions ou encore le respect de l’adversaire etc. D’année en année, la réputation du tournoi grandit. Les conditions de jeu sont excellentes. La Salle Lérins –les chefs d’états du monde entier étaient dans cette même salle lors du G20- offre un panorama complet sur la Croisette ou le Vieux Port. De nombreux joueurs affluent pour affronter les grands maîtres et maîtres internationaux. « Le plateau n’a jamais été aussi fort que cette année », se réjouit Olivier Marino, l’un des organisateurs du tournoi. Etienne Bacrot, le numéro 1 Français, est de retour dans la ville qui l’a révélé -le champion Français a obtenu son titre de Grand-Maître International (GMI) lorsqu’il était sociétaire du club de Cannes. Tigran Gharamian et Sebastien Feller, numéro 5 et numéro 6 français, Evgeny Romanov, GM Russe, Alexandr Fier, GM Brésilien ou encore Yannick Pelletier, GM Suisse, complètent ce plateau riche de très bons spécialistes…

© François-Xavier Podvin

Les Petites Affiches vous suggèrent

deconnecte