Droit

Identification

7 mai 2018

Population carcérale (...)
profil
Marie LESIMPLE
Les Petites Affiches

Au 1er avril, 82 086 personnes étaient écrouées. Il y avait 70 367 détenus en France, dont 49 515 condamnés.

Le nombre de personnes écrouées, ainsi que celui des détenus, continue d’augmenter, bien que plus faiblement que l’année passée. Cette hausse est essentiellement celle du nombre des prévenus et des placements sous surveillance électronique, le nombre de condamnés diminuant légèrement.
Des tendances structurelles se poursuivent : le nombre de prévenus (20 852), en croissance continue depuis octobre 2017, atteint un niveau plus haut depuis juillet 2005.
Depuis le début de l’année, le nombre d’aménagements de peine en détention (semi-liberté, placements extérieurs non hébergés) diminue, alors qu’il augmente hors détention (PSE, PE hébergés) ;
Le nombre des mineurs (872, +3,6%) et des femmes (3 157, +1,6%) est également en croissance.
Selon le ministère, la densité carcérale moyenne s’élève à 118,3 % (au 1er avril 2017, elle était de 119,7 %) mais toutes les directions interrégionales enregistrent une plus forte surpopulation dans les maisons d’arrêt. La situation reste critique en région parisienne et à Toulouse et, dans une moindre mesure, à Marseille. Le nombre des matelas au sol est en baisse (1 628 contre 1 883 au 1er avril 2017).
(Chiffres fournis par la direction de l’Administration pénitentiaire).

Photo de Une (DR Illustration)

deconnecte