Droit

Identification

12 juin 2018

Une chaire d'excellence
profil
Proposé par Valérie Noriega
Les Petites Affiches

L’École de Nice Droit Économique annonce le lancement du projet Deep Law for Tech (DL4T). Ce projet regroupe une chaire d’excellence, une "FabLex" et un observatoire. Il a pour objet de participer à la connaissance, la promotion et la construction des normes juridiques encadrant la création des normes techniques. Il s’inscrit dans le mouvement de Deep Tech. Il répond, sur le plan scientifique et normatif, au besoin de « Legal Framework » innovants que requièrent les « Technological Frameworks » émergents.


« L’esprit européen, a subi – ou accompli – une révolution spirituelle très profonde, révolution qui modifia les fondements et les cadres mêmes de notre pensée, et dont la science moderne est à la fois la racine et le fruit ».

A Koyré, Du monde clos à l’univers infini, 1957.

PNG - 41 ko
A Koyré (1872-1964)

En hommage à Alexandre Koyré (1892-1964) – mathématicien, philosophe, et historien des sciences, illustre théoricien de la “révolution scientifique” – la chaire Droit économique et Intelligence artificielle ambitionne d’explorer, analyser, critiquer le phénomène Deep Law.

Parmi les thématiques abordées au sein de la chaire, les questions inhérentes à :

- La protection des données dans le cadre des smart cities
- L’encadrement juridique des standards blockchain émergents.
- La normalisation des usages des technologies de convergence entre blockchain et IA.

La Chaire A. Koyré 2018- 2019

PNG - 44.5 ko
Gregory Lewkowicz (Crédit Bozar)

Gregory Lewkowicz, titulaire de la chaire
Pour l’année 2018- 2019, le titulaire de la chaire est le professeur Gregory Lewkowicz.

Gregory Lewkowicz est professeur à l’Université libre de Bruxelles et directeur du programme droit global du Centre Perelman de la Faculté de droit et de criminologie. Il est professeur invité récurrent de droit global à HEC Paris ainsi qu’à la Goethe Universität Frankfurt. Il est titulaire du cours « Smart Law : Indicators, Algorithms and Big Data » du master en droit économique de l’école de droit de Science Po Paris. Il enseigne également à Paris II Panthéon-Assas dans le cadre du programme « Transformation Numérique du Droit et Legaltech ».

Cycle de Conférences du second semestre Programme provisoire

L’espace politique à l’heure de l’algorithmocratie
1 FÉVRIER 2019.
J.J. SUEUR

Cryptomonnaies : vers une démocratisation des politiques monétaires ?
15 FÉVRIER 2019.
C. LEQUESNE - ROTH
J. ATTIA

Le droit des plateformes : la démocratie au prix de la concurrence algorithmique ?
1ER MARS 2019
P. REIS

-Smart contracts et justice sociale : enjeux et perspectives
15 MARS 2019.
E. MOUIAL

Le citoyen à l’heure du big data : l’ère de la« sous­-veillance » algorithmique ?
29 MARS 2019.
F. MARTY

Nos vies algorithmiques : le défi de la responsabilité
12 AVRIL 2019.
M. TELLER

La FabLex DL4T s’inscrit dans le domaine de la recherche appliquée en droit

La création de la FabLex répond à une double ambition :

- Offrir une plateforme dans les relations entre chercheurs universitaires et entreprises
- Instaurer un modèle de pédagogie innovante, pluridisciplinaire, impliquant les étudiants de second cycle.

A compter de la rentrée 2018, la Fablex DL4T est ouverte aux étudiants de master I, autour de projets structurants, sur la base du volontariat et aux étudiants du Master II Droit bancaire et financier et du Master II Droit de la Propriété Intellectuelle et des Nouvelles Technologies.

Les étudiants de M2 reçoivent, au premier semestre, une formation Fablex de 20h donnant lieu à la délivrance d’ECTS ; au second semestre, la Fablex devient une option sélective, donnant lieu à un stage rémunéré à temps plein dans ses locaux, encadré par des enseignants chercheurs.
Les auditions pour intégrer Fablex DL4T, en master I comme en master II, ont lieu au mois de décembre.
Toutes les informations sur le site de École de Nice Droit économique en cliquant ici

deconnecte