WEBINAIRE : "Connexion,

WEBINAIRE : "Connexion, Déconnexion - Quels usages du numérique au travail ?"

Le monde digital est en plein essor et devient parfois envahissant. En effet, les outils numériques occupent une place grandissante dans notre vie personnelle et professionnelle. Traditionnellement organisé en présentiel, le Forum professionnel organisé par le Master ICONES se réinvente pour sa 7ème édition (à cause du COVID-19)vous propose un Forum Digital le 23 juin, consacré au droit à la déconnexion (inscrit dans le Code du travail), ses enjeux et ses limites.

Créé en 2013, le master ICONES en apprentissage donne l’opportunité à ses étudiants de s’insérer plus aisément dans le monde professionnel. Ce master par alternance, alliant à la fois enseignements théoriques et pratiques, offre une formation complète et reconnue par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI).
Le programme pédagogique du master répond de près aux besoins des entreprises. Il dispense une formation exercée par des professionnels expérimentés de la communication et des enseignants-chercheurs universitaires, et propose aussi une alternance en entreprise.
Son objectif est de former des professionnels en communication capables de répondre aux problématiques, aux enjeux communicationnels, organisationnels et aux défis technologiques des organisations d’aujourd’hui et de demain.
Une fois le diplôme obtenu, ce master offre des débouchés dans l’ensemble des métiers de la communication organisationnelle : communication interne, externe, managériale, mais aussi institutionnelle.

Le mot de Lorrys GHERARDI, Directeur du Master ICONES

Il est des questions qui par leur simple formulation cristallisent les mutations d’une époque, l’avènement entériné déjà d’une ère. Interroger les effets du numérique sur les activités du travail et les relations entre les acteurs, et plus encore soumettre au débat la nature et la complexité des liens nous unissant au numérique signalent ainsi un glissement quant à la place, au statut et aux visées organisationnels des outils numériques : incontournable, omniprésent, indispensable, tentaculaire, le numérique, d’ores-et-déjà, irrigue nos organisations. À quel point ? Entre appropriation et résistance, qu’en est-il de la nécessité, voire de la possibilité, de se déconnecter ?
Entendu comme un incontournable effort de modernisation, ce « choix imposé » de la digitalisation au travail se voit fortement plébiscité, notamment par les nouvelles générations. Vecteur d’efficacité, de rapidité, de transparence et même d’écologie, ce recours à des dispositifs sociotechniques empruntant surtout aux technologies numériques s’élève sur des évolutions profondes du monde du travail, telle la poussée continue de l’emploi tertiaire, et entraine dans son sillage une inévitable mutation des usages et relations des salariés.
Hier outil au service du projet d’entreprise, aujourd’hui média irriguant l’économie globale des organisations, le numérique s’entend désormais comme une « manière de travailler ».
Une injonction numérique qui redéfinit les relations interpersonnelles en entreprise en ce qu’elle stimule, par la normalisation des usages numériques, la primauté du virtuel sur le verbal, le non-verbal et le paraverbal, en ce qu’elle promeut le quantitatif sur le qualitatif, l’efficace sur le sensible, et accélère des phénomènes tels que l’individualisation, l’intensification des rythmes de travail et de communication...
Ces bouleversements induisent de nouveaux questionnements quant aux impacts du numérique sur le monde du travail. Si les avantages en termes de productivité semblent évidents, quels sont les limites de cette digitalisation organisationnelle ?
Quid du droit à la déconnexion ? par définition, ce dispositif suppose des usages professionnels et personnels très fortement liés au digital, impliquant certes un aplanissement des rapports hiérarchiques mais normalisant également un contrôle des salariés, de leurs performances et de leur assiduité ainsi qu’une difficile distinction entre les sphères privées et professionnelles..
De même, quid du recours exponentiel des entreprises au team building, véritable signal d’alarme quant à la nécessité de re-créer du lien social au travail ?
Alors que l’acculturation des salariés au numérique interroge quant aux limites de la sujétion de l’humain au digital, les questionnements portant sur les modalités de la déconnexion des salariés s’imposent ainsi comme l’une des problématiques majeures du débat organisationnel.

PROGRAMME

-17h à18h : Conférence

Intervenants :
Rémy Oudghiri
Sociologue, Directeur général Sociovision (groupe IFOP), auteur du livre « Déconnectez-vous ! » (Arléa, 2018)
Francis Jauréguiberry
Professeur à l’Université de Pau, Chercheur CNRS, auteur du livre « Le voyageur hypermoderne » (Eres, 2016)

-18h à 19h Table ronde

Intervenants :
Maître David-André Darmon
Avocat au barreau de Nice
Marie-Nathalie Jauffret
Associate Professor, University of Monaco
Laure Zucchini
Responsable Communication Interne, Ville de Cannes
Nathalie Mazeau
Coach professionnel certifiée - Sophrologue certifiée - Facilitatrice en intelligence collective
Nicolas Oliveri
Professeur permanent IDRAC Sophia-Antipolis, chercheur SIC.Lab, auteur de « Cyberdépendances » (L’Harmattan, 2011)

Les inscriptions c’est par ICI !

Téléchargez le flyer programme ci-dessous

Visuel de Une DR Master Icones UCA

deconnecte