Cannes : lancement (...)

Cannes : lancement d’un dispositif d’aide aux victimes économiques et sociales de la crise sanitaire 


Le confinement a eu des conséquences économiques et sociales dévastatrices. L’arrêt des activités a été fatal pour de nombreuses entreprises et individus. C’est pourquoi, ce mardi 27 octobre 2020, la mairie de Cannes ouvre une nouvelle cellule municipale de soutien social et financier. Un dispositif inédit et unique en France piloté par le Centre Communal d’Action Sociale.


« Ce qui me préoccupe fortement depuis le début, c’est la crise économique et sociale dans laquelle nous nous enfonçons  », s’inquiète David Lisnard, maire de Cannes. Aujourd’hui, cette crise se ressent plus que jamais, et selon le maire de Cannes à l’initiative de cette cellule d’aide, il est «  urgent d’aider les sinistrés sociaux et économiques de la crise sanitaire qui échappent aux dispositifs d’accompagnement actuels ».


 Ce que prévoit le dispositif


En premier lieu, cette cellule municipale prévoit la mise en place d’un numéro vert ainsi que d’une adresse mail, permettant d’identifier les personnes en difficulté par une écoute professionnelle et personnalisée : « les gens derrière le téléphone sont de vraies personnes, non des robots  », tient à préciser le Président du CCAS de Cannes.


Numéro vert 0805 38 23 23 (du lundi au vendredi de 8h30 et 18h) et adresse mail soutiensocialcovid@ccas-cannes.fr
Depuis le début de cette crise du Covid, le maire de Cannes a fait preuve de prévoyance. Il lance un dispositif d’aide aux victimes économiques et sociales unique en France. DR J.B

Ce service permet également de vérifier que les problématiques exprimées sont bien en lien avec la crise sanitaire, et de recenser plus généralement les problématiques et les besoins, qu’ils soient psychologiques, économiques, qu’il s’agisse de violences intra familiales, de besoins médicaux, etc.

Une commission d’attribution dédiée

Deuxièmement, cette action voit émerger la création d’une « commission d’attribution d’aides exceptionnelles  ». Cette commission prévoit, sur présentation d’un dossier d’évaluation et de justificatifs, de répondre à un préjudice avec l’aide la plus appropriée, en fonction de la gravité de la situation et de ses répercussions sur la vie quotidienne.
Enfin, cette action sociale pourra également autoriser l’octroi d’aides financières équitables et justifiées. Sur consultation de la Commission Permanente du CCAS, une aide municipale pourra être accordée en fonction de la composition familiale et de l’ensemble des ressources de demandeur et/ou de son foyer. Pour le moment, la mairie de Cannes dispose d’une enveloppe de 200 000 €.

Toutes ces actions, pilotées par le CCAS, sont menées avec la collaboration de nombreux acteurs associatifs et institutionnels comme La Croix Rouge, le Secours Catholique, le Secours Populaire, J’avais Faim, Parcours de Femmes, Les Restos du Coeur, Pôle Emploi, SAMU Social, Saint Vincent de Paul, Entraide Protestante, Les Petits Frères des Pauvres, PLIE, le Centre Familial Charles Vincent, et le Conseil local de santé mentale. Tout un panel d’acteurs solidaires pour pouvoir répondre au mieux aux besoins des victimes de la Covid-19.

Photo de Une : De gauche à droite : Apolline Crapiz, Vice-Présidente du CCAS, David Lisnard, Président du CCAS et maire de Cannes et Elisa Lettelier, Directrice Générale du CCAS. DR J.B

deconnecte