Couvre-feu dans le (...)

Couvre-feu dans le Var, une situation éprouvante

Le 14 octobre, le président de la République a annoncé le rétablissement de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire. Le 22 octobre, le Premier ministre a placé le Var en zone couvre-feu.

Depuis le samedi 24 octobre, 0h00, aucune activité sur la voie publique ni déplacement n’est possible, dans l’ensemble du département, de 21h à 6h du matin, sauf exceptions listées dans le
décret du 16 octobre. Ce classement emporte plusieurs conséquences, notamment la fermeture de certaines catégories d’établissements, comme les bars et les salles de sport. Ce nouveau cadre réglementaire est la conséquence de la dégradation des indicateurs sanitaires et de l’extension de la propagation de l’épidémie à l’ensemble du département et à toutes les classes d’âge.

TOUS LES TERRITOIRES AFFECTES

« Ainsi, le taux d’incidence du virus qui n’était à la fin du mois de septembre que de 59 pour 100 000 habitants dépasse largement les 200 pour 100 000 habitants. Plus préoccupant encore est la situation de nos aînés puisque le taux d’incidence parmi les personnes âgées de plus de 65 ans est passé durant la même période de 40 à 175 pour 100 000 habitants. Malgré l’engagement du personnel soignant, plusieurs de nos EHPAD sont des foyers épidémiques (clusters) importants. De même, si la circulation active de l’épidémie avait pu se concentrer cet été sur la côte, notamment le golfe de Saint-Tropez et la métropole de Toulon, il apparaît aujourd’hui que toutes les agglomérations sont affectées, y compris nos territoires les plus ruraux. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de n’exclure aucune commune du département des mesures de couvre-feu », a justifié Evence Richard, le préfet du Var.

« Ces décisions représentent, j’en suis conscient, une contrainte pour nombre de professionnels de notre département dont l’activité sera nécessairement affectée. Ces mesures auront également un impact certain sur les évènements et rassemblements familiaux, festifs ou sportifs ainsi que sur les manifestations en dépit des efforts des organisateurs : le contexte sanitaire nous l’impose.
Face à cette nouvelle vague épidémique, il nous appartient à chacun de redoubler nos efforts en respectant les gestes barrières et en limitant autant que possible le nombre de personnes que nous côtoyons sans masque, tant dans l’espace public que dans un cadre privé »
, conclut Evence Richard.

A NOTER...

Dispositifs de soutien mis en place par le Gouvernement (report d’échéances fiscales et sociales, indemnisation etc.)

Dans le Var, une adresse dédiée est mise en place par la Direccte :
paca.ud83.direction@direccte.gouv.fr

Gilles CARVOYEUR photo DR

deconnecte