INSEE : le rebond de (...)

INSEE : le rebond de l’été déjà plombé…

Selon l’INSEE, il y a rebond de l’activité en France au troisième trimestre. En particulier, la consommation des ménages a retrouvé, au début de l’été, un niveau proche de son niveau d’avant-crise, préservée par les mesures de soutien à l’emploi et aux revenus. En Provence-Alpes-Côte d’Azur, ce rebond est tout aussi marqué, mais n’a pas permis de revenir à un niveau d’activité d’avant le premier confinement. L’emploi a rebondi dans tous les secteurs d’activité et dans chaque département. Mais le chômage est repassé au-dessus de la barre des 10 %.

L’emploi a augmenté de + 2 % en Provence-Alpes-Côte d’Azur contre +1,6 % au niveau national. La région gagne ainsi 37 000 postes dont 31 000 dans le champ du privé. Mais l’emploi salarié s’est replié de 21 100 postes, soit −1,1 %, contre −0,8 % en France. L’intérim a aussi poursuivi son rebond avec près de 7 000 postes créés, rebond entamé au second trimestre 2020.

La hausse de l’emploi a été partagée par tous les départements de Sud-Paca : de +1,8 % dans les Hautes-Alpes à +3,5 % dans les Alpes-de-Haute-Provence. Cela se traduit dans le nombre d’embauches, approchées par les déclarations préalables à l’embauche adressées par les employeurs à l’Urssaf. Au troisième trimestre, leur nombre est inférieur de -18 % par rapport à la normale (contre –56 % au trimestre précédent). Les embauches ont repris, en particulier au mois d’août, avant de décliner légèrement en septembre.

Les derniers indicateurs disponibles sur les mois d’octobre et novembre indiquent que le nombre d’embauches baisserait dans tous les départements, en particulier dans les Alpes-Maritimes.

L’INSEE ne l’évoque pas dans ce bilan, mais le monde économique s’inquiète de la persistance des mesures sanitaires qui ralentissent l’activité alors que des entreprises sont en difficulté. Les prochaines semaines s’annoncent difficiles…

Photo de Une DR (illustration)

deconnecte