La région Sud reste (...)

La région Sud reste attractive malgré la crise sanitaire

Business France, opérateur public national en charge du rayonnement de la France, a publié jeudi 25 mars son rapport annuel répertoriant la nature, l’origine et la répartition des investissements étrangers dans l’hexagone.

Dans un contexte de très net ralentissement mondial des investissements internationaux dû à la Covid-19, 1 215 décisions ont été recensées en France soit une baisse de 17% par rapport à 2019 (année record avec 1 468 investissements).
Plus de 80% de ces projets ont contribué à maintenir ou créer de l’emploi. Au total, ces investissements permettent de soutenir 34 567 emplois. Dans le contexte actuel de pandémie, les filières Santé et Energies ont particulièrement tiré cette croissance. D’ailleurs, le baromètre Kantor publié à l’occasion par Business France montre que l’expertise médicale est perçue comme une « force spécifique à la France » par rapport à ses voisins européens.

Les atouts de Provence Alpes Côte d’Azur ont su convaincre des investisseurs venus de 28 pays en 2020.
Quelque 80 projets ont permis de créer ou de maintenir 1 851 emplois dans ce contexte complexe de crise sanitaire. Nos amis et voisins italiens et les Américains restent les premiers à être attirés en Sud-Paca tandis que deux projets sur trois portent une création d’activité.
Les activités de centre de décision représentent le quart des projets recensés dans la région. Elles génèrent 14% des emplois, et parmi ceux-ci plus de la moitié concernent des primo-implantations d’entreprises en France.

La région se distingue au plan national dans la R&D puisqu’elle accueille 8% des projets et 11% des emplois. Les investissements en Provence-Alpes-Côte d’Azur sont diversifiés. Parmi les plus importants, les prestations informatiques, le commerce et distribution, et le transport et stockage concentrent plus d’un projet sur trois et génèrent 45% des emplois. À noter que la région est récipiendaire de 9% des investissements et concentre 17% des emplois créés ou maintenus dans le secteur du BTP.

Le nombre de projets industriels d’entreprises à capitaux étrangers a connu depuis deux ans une forte croissance comparativement aux années précédentes, 17 projets en 2019, et 15 projets en 2020.
 « Aujourd’hui et malgré ce contexte économique très incertain, nous continuons notre effort collectif pour renforcer l’attractivité de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. J’ai reçu le 18 mars le prix des régions européennes entreprenantes qui récompense le travail engagé par la collectivité notamment en termes d’aides aux entreprises depuis le début de la crise et j’en suis particulièrement fier. Plus que jamais, la relance passe par l’ouverture et la coopération internationale » indique Renaud Muselier, président de la Région.

Photo de Une / Illustration DR

deconnecte