Economie

Identification

4 février 2019

Mercures d'Or : bientôt
Mercures d'Or : bientôt la fin du suspense
Jean-Michel Chevalier
Les Petites Affiches

Rendez-vous ces 7 et 8 février pour savoir enfin quels lapins sortiront du chapeau : le Challenge du commerce et des services est une occasion pour le réseau des CCI de mettre en valeur l’activité des commerçants et prestataires de services, et des unions commerciales en récompensant les meilleurs d’un "Mercure d’Or" en termes d’innovation commerciale, de qualité, d’apprentissage et de formation, d’expansion commerciale, d’e-commerce…

Le jury départemental a proposé les candidatures de :
- Au bonheur des Cocottes (Nice), pour son concept original qui propose de faire revivre des objets anciens en les restaurant. La boutique-atelier est aussi un espace de rencontres privatisable pour des apéro-trocs et autres
événements.
-  Beeshary est une "market place" (en clair un site en ligne) qui
valorise les articles artisanaux de la Côte d’Azur. Elle regroupe une multitude de boutiques individuelles.
- L’Épicerie "Boomerang" de Mouans-Sartoux, qui se veut la première du genre zéro déchet. Elle présente dans ses rayons tous les produits du quotidien, en vrac et sans emballage. Le réapprovisionnement se fait uniquement en local.
- Bluecoast Brewing (Nice). Surfant sur l’engouement du public pour la bière artisanale, cette fabrique propose son nectar selon les règles de l’art de la brasserie artisanale : sans additif, colorant ou agent conservateur. La gamme est vendue dans les restaurants et établissements hôteliers du littoral et peut être également dégustée en station de ski dans l’arrière-pays.
L’an dernier, dans la catégorie création ou reprise
d’entreprise, Riviera Pressing de Saint-Laurent-du-Var avait été distinguée. Organisé chaque année depuis 1974, ce Challenge des "Mercures d’or" permet aux entreprises de bénéficier de retombées en matière de communication et de valoriser leur société.

Bonne chance et... à suivre !

Photo de Une : Lors de la remise des prix de l’an passé. (DR)

deconnecte