Economie

Identification

16 mars 2015

Economie Edito

Opération résurrection

Opération résurrection
Opération résurrection
Romain THOMAS
Les Petites Affiches

Vous connaissez Volpone ?
Volpone, c’est ce héros tragi-comique du théâtre anglais du XVIIème siècle, un célibataire très riche sans héritier naturel qui feint d’être cyniquement à l’article de la mort pour attirer les prétendants à sa succession.
Et bien, Volpone, aujourd’hui, c’est le Conseil Départemental que le Parlement vient de ressusciter à quelques jours des élections des 22 et 29 mars prochains.
Souvent relégué au rayon des antiquités, volontiers jugé ringard et obsolète, condamné à disparaître à l’horizon 2020 dans la réforme territoriale de François Hollande et Manuel Valls, le Département revient de loin.
Il était, en effet, question de lui retirer deux de ses compétences les plus importantes, les routes et les collèges, pour les confier aux Régions. Au total, il ne devait plus lui rester que la distribution des allocations et autres aides sociales de toutes sortes.
Mais c’était sans compter l’influence des parlementaires de tous bords unis dans la défense de l’institution départementale et, surtout, la volonté d’un gouvernement soucieux de ne pas ouvrir un nouveau front avec les élus locaux.
Résultat des courses : le Conseil Départemental gardera, à peu de choses près, les mêmes prérogatives qu’auparavant. Que de temps et d’énergie perdus pendant des mois ! Que de débats inutiles !
L’électeur a de quoi avoir le tournis. Il pouvait légitimement s’interroger sur l’intérêt d’aller voter dimanche prochain pour élire les représentants d’une collectivité réduite à un simple guichet. On lui explique désormais qu’il faut se rendre aux urnes pour accompagner un miraculé qui renaît de ses cendres...Allez comprendre…

deconnecte