Plan Vélo Métropole NCA :

Plan Vélo Métropole NCA : objectif 10% de part modale vélo pour les déplacements d’ici 2026

Offre de stationnement démultipliée, développement des services associés à l’usage du vélo, création de raccordements pour favoriser la continuité sur le littoral… Le Plan Vélo a pour ambition d’atteindre 10% de part modale vélo dans les déplacements à l’horizon 2026 et de contribuer à créer une nouvelle approche du territoire métropolitain dans l’intérêt de tous.

Le 23 juillet 2020, le Conseil métropolitain a voté le Plan Vélo 2021-2026. Un plan désormais validé et soutenu par l’Etat dans le cadre du Plan de relance et de transition écologique.

Ce jeudi 29 avril 2021, Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, présentait le Plan Vélo 2021-2026 de la Métropole en présence de Richard Chemla, Vice-Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, en charge de la transition écologique, Adjoint au Maire de Nice à la Santé, à l’Ecologie et au Bien-être, Gaël Nofri, Adjoint au Maire de Nice à la logistique urbaine, à la circulation, au stationnement et Isabelle Visentin, Adjointe au Maire de Nice déléguée au territoire « Cœur de ville ». DR Ville de Nice

Le Plan d’Action Vélo métropolitain vise à accélérer fortement la politique cyclable du territoire, grâce à la création d’infrastructures, de pistes, de services et de stationnements adaptés facilitant l’usage du vélo au quotidien. Il a vocation à faire découvrir ou de redécouvrir le vélo, en tant que mode de transport économique, bénéfique pour notre environnement et notre santé. Ce plan d’action construit une autre philosophie, une autre approche apaisée du territoire dans l’intérêt de tous et pour tous.

Objectifs du Plan Vélo métropolitain :
- atteindre 10% de part modale vélo dans les déplacements à l’horizon 2026 (la Loi d’Orientation des Mobilités prévoit 9%).
- créer 160 kilomètres d’aménagements sur le territoire dont 75 kilomètres d’aménagements à Nice
- poursuivre le développement du réseau maillé (création de raccordements, favoriser la continuité sur le littoral, un maillage fort dans les zones denses…)
- démultiplier l’offre de stationnement vélo en voirie mais également dans des espaces sécurisés, notamment près des pôles d’échanges multimodaux et dans les parkings en ouvrage
- développer les services associés à l’usage du vélo

Quoi de neuf dès 2021 ?


▪ la flotte de vélos électriques sera augmentée avec des vélos plus performants et moins propices à des dégradations. 450 nouveaux vélos seront à disposition en juin 2021 (+200 par rapport à l’offre précédente)
▪ L’offre vélo bleu électrique sera étendue à trois nouvelles communes : Beaulieu-sur-Mer, Villefranche-sur-Mer et Saint-Jean-Cap-Ferrat.
▪ Installation de stations de gonflage ou de petits ateliers de réparations en ville. En 2021, trois stations seront positionnées le long des trames vertes cyclables et deux dans les parkings vélos Nice Thiers et Grand Arénas.
Des tricycles seront expérimentés dans l’offre de Vélobleu pour les personnes en situation de handicap. 10 tricycles seront disponibles dès cette année avec deux stations sur la Promenade des Anglais pour juillet 2021.
Des « vélos-cargos » seront testés, permettant de transporter des petites marchandises. Ce service pourra également être intégré au dispositif Vélobleu.
▪ Un service de location longue durée sera mis en place d’ici 2022 pour inciter à l’utilisation du vélo pour les déplacements quotidiens.
▪ Une expérimentation de transports de vélos à l’arrière de la ligne de bus 75 (La Costière) est en cours. Elle sera déployée si les conditions de sécurité sont optimales.
▪ Les futures lignes de téléphériques seront équipées de compartiments vélos. Elles permettront de franchir le Var, entre la mairie de Saint-Laurent-du-Var et Charles Ehrmann et de se rendre dans la Plaine du Var et à Lingostière depuis La Gaude.

Montant de l’investissement : 20 millions d’euros, soit près de 3,5 millions d’euros par an.

Création de pistes cyclables

Dans le cadre du schéma directeur cyclable inscrit au PLUm, des itinéraires continus et sécurisés vont être déployés à Nice. Le vélo est systématiquement intégré à tous les projets d’aménagement, à l’image des axes Paul Montel-Simone Veil et de la place Île de Beauté dans le cadre de l’arrivée des lignes 2 et 3 de tramway. En 2021, un budget de 100 000 € sera déployé afin de rénover l’ensemble des aménagements existants, ceci dans un souci d’assurer la sécurité des cyclistes. Ce budget sera reconduit chaque année afin d’assurer une qualité sur les aménagements en place.

Nouvelles pistes cyclables à l’échelle du territoire métropolitain

A l’échelle du territoire métropolitain, il s’agit de développer un réseau structurant reliant les communes les unes aux autres et connecté aux pôles générateurs de déplacements comme les gares et les pôles d’échanges multimodaux. Ce réseau intégrera :
▪ Une nouvelle liaison cyclable entre Nice et Monaco sur le maximum de linéaires possibles et notamment jusqu’à Villefranche-sur-Mer d’ici l’été 2021. Dans un premier temps, en juillet 2021, livraison de 4,5 kilomètres de pistes cyclables sur les boulevards Carnot, Maëterlinck et Princesse Grasse. 16,5 kilomètres d’itinéraires seront aménagés d’ici 2023.
Une nouvelle liaison cyclable entre Nice et le Pont de la Manda, à Carros, en rive gauche du Var avec notamment la reprise du tronçon menant à Saint-Isidore dès 2021.
▪ L’aménagement d’une piste sécurisée dans la Vallée du Paillon pour connecter La Trinité à l’Est de Nice pour 2022-2023.
▪ Un aménagement permettant de relier Vence et Saint Jeannet pour 2022-2023.

Aménagements sur le territoire niçois

À Nice, les aménagements concernent la mise en oeuvre d’axes nord - sud de part et d’autre de l’avenue Jean Médecin pour relier la gare SNCF :
▪ Poursuite de l’axe Durante-Baquis-Congrès avec un double sens sécurisé entre la Gare Thiers et le tunnel du Congrès réservé aux vélos,
▪ Création de l’axe Alberti-Hancy-Miron pour assurer une alternative à l’est de Jean Médecin.

Il s’agit également de relier les axes nord-sud de part et d’autre de l’avenir Jean Médecin :
▪ Création d’une piste bidirectionnelle sur la rue Trachel,
▪ Liaisons sécurisées et bidirectionnelles sur la rue Reine Jeannet et la rue Rouget de l’Isle.
En complément la mise en oeuvre de liaisons pour les quartiers Nice nord et Cimiez sont également en cours d’étude et seront programmées d’ici 2025.

La voie cyclable sous le tunnel de la gare sera sécurisé DR Métropole NCA


➔ Total sur 2021 : 30 kilomètres supplémentaires sur la Métropole dont 20 kilomètres à Nice
➔ Environ 30 kilomètres supplémentaires chaque année sur la Métropole pour atteindre l’objectif de + 160 kilomètres.

Renforcement de l’offre de stationnement vélos

La politique de renforcement de la pratique du vélo va de pair avec le renforcement de l’offre de stationnement dans les lieux stratégiques comme les pôles d’échange multimodaux :
▪ Création de parkings à vélo sécurisés
De premiers parkings vélos entièrement sécurisés ont été livrés :
Parc Relais Gare Thiers : 180 places
Parc relais Charles Ehrmann : 100 emplacements vélo disponibles
Parking Corvésy du vieux Nice : 10 arceaux muraux
Parking Promenade des arts : 10 arceaux dans local fermé (gratuit)
D’ici la fin de l’année, de nouveaux espaces sécurisés seront livrés :
- Parc relais Vauban (50 places)
- Bâtiment Connexio (100 places)
Au sein de tous les futurs parkings-relais avec en moyenne 100 places par parkings (Tzarewitch et Goiran, parcs-relais des futures lignes 4 et 5 et le parking Magnant).
Les parcs relais sont adaptés au VAE, avec un accès gratuit pour les abonnés annuels des transports en commun et TER, et un abonnement de 30 € pour les autres usagers.
Ces espaces seront équipés en stations de gonflable et ateliers de petites réparations.
▪ D’autres équipements de stationnement fermés et sécurisés pour les vélos sur le domaine public seront implantés, sous forme de box permettant d’être mobiles et déplaçables facilement.
▪ Equipement de stationnement pour les vélos sur le domaine public en cohérence notamment avec la loi d’orientation des mobilités,
Des places et des locaux pour vélos seront systématiquement inclus dans les nouveaux projets de constructions (logements, bureaux, commerces…)
Des box mobiles sécurisées pour les vélos seront implantées sur le domaine public. Le premier box mobile sera installé d’ici cet été à la Gare du Sud.

L’objectif est de parvenir à 11 000 places d’ici 2026.

Avenue Dante la piste circule derrière la haie d’arbustes à l’écart des voitures DR Métropole NCA

Photo de Une : simulation de la future voie cyclable sur la rue de la Buffa DR Métropole NCA

deconnecte