Pour bien commencer (...)

Pour bien commencer ce mardi 12 mai déconfiné…

- La Ligue des droits de l’Homme, représentée par Maître Mireille Damiano, et deux citoyens niçois, dont Maître Jean-Marc Le Gars, ont introduit un référé-liberté au tribunal administratif de Nice contre l’arrêté municipal pris par Christian Estrosi le 7 mai pour imposer le port du masque sur la voie publique. Si le contrôle de légalité effectué par la préfecture des A-M n’a rien vu à redire à ce texte, le maire de Nice a préféré retirer son arrêté hier pour le remanier. La nouvelle « mouture », qui sera rédigée en des termes moins généraux, sera présentée aujourd’hui.

- Lors de son assemblée plénière extraordinaire, tenue hier matin, un peu en présentiel autour de Charles-Ange Ginésy et beaucoup en « webinaire » pour 36 élus et pour les journalistes, le Département des Alpes-Maritimes a voté une aide de 5 millions d’euros pour financer les mesures sanitaires des acteurs du tourisme recevant du public (montant plafonné à 1 000 euros par établissement) et une autre aide de 5 millions également pour les campings, restaurateurs, hôteliers et plagistes ( 3 500 euros par établissement) pour les mises aux normes sanitaires. L’assemblée départementale a par ailleurs confirmé son maintien de 10 millions à 500 associations culturelles et sportives du territoire.

-  Selon les calculs de l’INSEE rendus publics hier, du 2 mars au 19 avril, 22 140 décès supplémentaires toutes causes confondues été enregistrés, ce qui représente une hausse de + 26% par rapport à la moyenne entre 2015 et 2019 sur la même période. L’excédent des décès augmente nettement à partir de la semaine du 16 mars puis a tendance à se réduire à partir de la semaine du 6 avril. Cet excédent concerne autant les hommes que les femmes et est d’autant plus fort pour les personnes les plus âgées.

-  Pour apporter la meilleure information aux entreprises, le ministère de l’Économie et des Finances a mis en place un outil d’aide en ligne visant à répondre à toutes les interrogations des entrepreneurs. Elaborée par la Direction générale des entreprises (DGE), avec l’appui de l’ensemble des administrations concernées et de la startup d’État « Signaux Faibles », cet outil est consultable à l’adresse : info-entreprises-covid19.economie.gouv.fr



- Concernant la prise de température, la CNIL a confirmé que la prise manuelle de température à l’entrée d’un site et sans constitution d’un fichier ni remontée d’information était possible. En revanche, il est interdit de mettre en place des outils de captation automatique de température (telles que des caméras thermiques). Concernant le traitement de données de santé par l’employeur, celui-ci doit se reposer sur les services de médecine du travail, par exemple dans le cas où il souhaiterait faire tester certains de ses salariés au covid-19.

- Le maire d’Allauch près de Marseille, Roland Povinelli, est décédé hier à l’âge de 78 ans. Élu pour la première fois en 1975, il aura passé plus de la moitié de sa vie à la tête de cette commune de 21 000 habitants. Encore candidat à sa propre succession en 2020, il aura gardé l’écharpe tricolore près de 45 ans, malgré quelques déboires judiciaires qui ont régulièrement ponctué son parcours d’édile.

- Le président de la République et plusieurs parlementaires ont saisi le conseil constitutionnel au sujet de la loi d’urgence sanitaire qui a été adoptée dans la douleur – il a fallu une commission mixte paritaire – samedi soir, soit bien plus tard que prévu. Résultat, les Sages n’ont « pas été en capacité de se réunir dans l’urgence, dans la foulée de la saisine du président » a fait savoir l’Élysée. En voilà qui ne donne pas l’exemple du télétravail…

- Cela s’est passé un 12 mai  : 1949, fin du blocus de Berlin. Les Soviétiques ayant interdit l’accès terrestre à la ville enclavée aux puissances occupantes américaines, anglaises et françaises, l’US Air Force a assuré un pont aérien pour ravitailler la population civile pendant plus d’une année.

-  Vous prenez un taxi, et tout dérape… Vous voilà propulsé(e) sur une scène pour chanter avec… Aretha Franklin tandis que vous êtes accompagné(e) par Keith Richards et Ronnie Wood. Vous ne le croyez pas ? Regardez :

Visuel de Une DR : 80% des écoles rouvrent ce matin dans les Alpes-Maritimes DR (Illustration)

deconnecte